Poulpe caramélisé craquant sur crème de pois chiches

Ma recette annuelle de poulpe!! Avec un poulpe cuit selon ma procedure, adoptée désormais depuis longtemps, qui le rend tendre et souple comme du beurre. Cette fois ci je l’ai marié avec une crème de pois chiches, selon une recette des Pouilles, avec quelques variations. Très très bon mariage 🙂 !

Ingrédients (8 personnes en entré)

Pour le poulpe

  • 1 poulpe d’environ 1200 grammes
  • 1 gousse d’ail
  • huile d’olive vierge extra
  • une pincée de sucre, une pincée de sel
  • zestes de citron

Pour la crème de pois chiches

  • 250 grammes de pois chiches secs
  • 1 gousse d’ail
  • persil
  • huile d’olive vierge extra
  • sel et poivre
  1. Cuire le poulpe selon la recette parfaite ici
  2. Préparer la crème de pois chiches (mieux le jour avant). Mettre les pois chiches secs à cuire dans l’autocuiseur pendant une heure (si non 2 heures dans une casserole normale remplie d’eau avec une pincée de bicarbonate) . Bien les égoutter.
  3. Mettre une casserole sur le feu avec la gousse d’ail et le persil hachés. Faire chauffer les pois chiches pour les imprégner de la saveur de l’ail. Ajouter un peu de l’eau rendue par le poulpe en cuisant. Mouliner et ajouter sel et poivre.
  4. Caraméliser les tentacules de poulpe. Dans une poêle faire chauffer de l’huile d’olive, mettre le poulpe dedans, parsemer de sucre et de sel et laisser aller jusqu’à quand il aura fait une petite croûte.
  5. Disposer dans les plats de service. Mettre au fond du plat deux cuillères de crème de pois chiches, poser un tentacule de poulpe dessous, avec quelques gouttes de son jus de cuisson. Servir aussitôt.
Publié dans Entrée | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Civet de sanglier et polenta

Surement la recette arrive trop tard pour Noel mais pas trop tard pour le réveillon du jour de l’an! Ce civet est absolument délicieux et la polenta complète parfaitement le plat en en étant l’accompagnement idéal.

Ingrédients (10 personnes)

Pour le civet de sanglier

  • 2 kilo de sanglier (épaule ou cuisse, ce que vous préférez)
  • 4 carottes, 3 oignons, 2 côtes de céleri
  • 2 litres de vin rouge de qualité moyenne pour la marinade (pour moi Madiran)
  • 2 gousses d’ail
  • deux feuilles de laurier, quelques baies de genièvre
  • sauge, romarin
  • sel et poivre
  • huile d’olive vierge extra

Pour la polenta (Thermomix)

  • 1600 grammes d’eau
  • 400 grammes de farine bramata pour polenta (magazine bio)
  • 10 grammes de sel
  1. La nuit avant de préparer le civet : dans un grand bol mettre le sanglier coupé en morceaux, les carottes, oignons, céleri coupés en morceaux, le laurier et les baies, la sauge et le romarin, les gousses d’ail pelées. Couvrir avec le vin. Mettre au frigo pour la nuit.
  2. Le jour après. Enlever les morceaux de sanglier de la marinade. Dans une grande casserole type Le Croiset mettre de l’huile sur le fond, chauffer, fariner chaque morceau de sanglier et les mettre à cuire en les retournant 2 minutes par part. Déglacer avec un peu de vin da la marinade, laisser évaporer. Mettre tout le contenu du bol de la marinade dans la casserole, porter à ebullition, laisser cuire pendant environ 4 heures à feu lent. En fin de cuisson tout le liquid doit s’être évaporé sans que le sanglier ait un aspect séché.
  3. Quand le sanglier a fini de cuire vous avez deux possibilités : une, celle que j’ai suivie, servir le sanglier avec son jus sans mouliner (juste en enlevant les branches du romarin si vous les avez laissées et les graines de genièvre. Ma mère par exemple mouline tout et l’aspect c’est plus « saucé »…
  4. Deux heures avant que le sanglier ait fini de cuire, préparer la polenta avec le Thermomix.  Faire bouillir l’eau avec l’huile et le sel : 12 min 100° vitesse 1. Versez la farine par le trou avec les lames vitesse 3 et faites cuire à 100° pendant 1 min jusqu’à ce qu’elle durcisse. Terminer la cuisson pendant 40 minutes à 90° vitesse 2 en remuant de temps en temps avec la spatule. Lorsque la cuisson est terminée, versez le tout dans un plat de cuisson bas ou une grande assiette et remplissez la cruche d’eau pour éviter les incrustations.
  5. Ma polenta était après rôtie au four. Couper la polenta en carreaux, avec le pinceau les induire d’huile d’olive, les passer au four pendant une vingtaine de minutes, les servir bien chauds avec le civet.
Publié dans Plat principal, Uncategorized | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Tagliatelle faites maison au noir de seiche

Je vous donne vite la recette, avant les vacances,  car elle est super pour le réveillon.

 

 

Ingrédients (4 personnes)

Pour les tagliatelle

  • 4 œufs
  • 400 grammes de farine

Pour la sauce

  • 2 gousses d’ail
  • 2 seiches (les miennes étaient assez grosses, environ 400 grammes chacune) avec les poches à encre
  • un verre de vin blanc
  • huile d’olive
  • 250 grammes de sauce tomate
  • sel et poivre
  • persil haché
  1. Nettoyer les seiches en faisant attention à ne pas percer les poches à encre qu’on réservera pour la sauce. Les couper en morceaux, y compris les tentacules
  2. Sur le fond d’une casserole chauffer de l’huile, hacher l’ail et le mettre quelques secondes à frire en faisant attention qu’il ne brûle.
  3. Ajouter les morceaux de seiche dans la casserole, laisser aller deux minutes à feu vif, arroser avec le vin, laisser évaporer l’alcool, ajouter la sauce tomate, l’encre contenu dans les poches, saler et laisser aller pendant une heure a feu doux couvert.  Si en fin de cuisson la sauce résulte encore trop liquide finir de cuir sans couvercle, elle doit être assez dense.
  4. Pendant que les seiches cuisent faire les tagliatelle. Faire un tas sur un plan avec la farine, creuser un trou au centre.  Casser les œufs et les ajouter dans le trou, commencer à travailler avec la fourchette et, quand toute la farine a été absorbée par les œufs, travailler avec les mains jusqu’à quand vous obtiendrez une boule bien lisse. Laisser reposer sous un bol pendant environ 20 minutes. Cette opération peut être faite avec un robot mais moi j’adore la faire à la main.
  5. Prendre la boule, la baisser très très fine avec un rouleau à pâte (si vous avez une machine n’hésitez pas à le faire à la machine, mais au rouleau c’est autre chose!!). Laisser sécher 10 minutes quand elle est baissée complètement. Rouler le rond obtenu sur lui même et couper au couteau de la hauteur désirée…les miennes étaient plus des pappardelle que des tagliatelle. Ajouter régulièrement de la farine quand vous les avez coupées et déroulées pour éviter qu’elles ne s’attachent.
  6. Cuire les pâtes en abondante eau salée et bouillante. Quand elles sont cuites les assaisonner bien avec la sauce.
  7. Avant de servir donner quelques tours de poivre et parsemer de persil.
Publié dans Plat principal | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Salade de courge butternut et pomme grenade

De retour de 10 jours de travail au Quebec, je suis très heureuse de retrouver les salades!! Je ne peux pas dire d’avoir mal mangé la bas…j’ai été hôte de différentes communautés mais aussi j’ai mangé dans différents restaurant de Montreal, à la fois cette fois ci et cet été quand je suis allée pour la première partie de ce très beau projet. J’ai goûté la fameuse poutine – ce qui m’a vraiment manqué ce sont les légumes crus, en particulier des légumes crus avec de la saveur 🙂 !! Donc tout de suite à mon retour j’ai fait beaucoup de salades et j’ai eu une alimentation presque véggie pendant quelques jours. Je vous présente un des mets qui m’ont remplie de joie, même en n’étant pas crus…

Ingrédients

  • 1 potimarron moyen
  • 1/2 pomme grenade
  • 1 poignée de graines de courge rôtis et salés
  • 250 grammes de feta
  • quelques brins de ciboulette
  • huile d’olive vierge extra, grains de sel de Guérande, poivre du moulin en abondance

Faire rôtir le potimarron au four pendant 50 minutes à température 180°. Avant de retirer du four vérifier avec un couteau que le potimarron ait bien cuit (le couteau doit rentrer sans effort). Laisser refroidir et couper en petits dés. Couper la feta en petits dés aussi, égrainer la pomme grenade. Couper aux ciseaux la ciboulette. Réunir les ingrédients dans un plat, bien mélanger, rajouter les graines de courge, assaisonner avec abondant huile d’olive, sel, poivre.

Publié dans Entrée | Tagué , , , | 4 commentaires

Petites focacce au lait à tomber par terre

Je n’ai pas des mots pour décrire combien ces petites focacce sont onctueuses, parfumés, gourmandes et délicieuses. Regardez la photo…on peut en sentir l’odeur, on peut très bien imaginer de mettre ses doigts dedans pour en tester la souplesse, on peut en fin très bien imaginer les sensation une fois ses dents prendre la première bouchée…un festin!! La recette je l’ai trouvée sur ce site, vraiment exceptionnel pour tout ce qui est des produits boulangers.

Ingrédients (une vingtaine de focaccine)

  • 500 grammes de farine Manitoba
  • 180 grammes de lait
  • 100 grammes de lait de mozzarelle de bufflonne (le lait qui se trouve dans le paquet en gros, ou vous pouvez le demander au fromager)
  • 1 œuf
  • 10 grammes de sel
  • 20 grammes d’huile d’olive vierge extra
  • 6 grammes de levure boulangère
  • 1 cuillère à soupe de malt (ou de sucre)
  • herbes aromatiques (romarin pour les miennes)
  • un mélange fait avec 3 grammes de sel, 8 grammes d’eau bouillante, 8 grammes d’huile d’olive vierge extra de très bonne qualité
  1. Melanger le lait tiède avec la levure, le malt (ou sucre), 160 grammes de farine et couvrir. Après environ une heure, il sera à ce temps bien gonflé, ajouter le lait de mozzarelle, une partie de la farine et travailler à la machine.
  2. Ajouter l’œuf, le sucre, le sel et le reste de la farine et, après quelques minutes, augmenter la vitesse de travail jusqu’à quand la pâte semble faire des cordes.
  3. Ajouter l’huile et les herbes et continuer à pétrir à la machine jusqu’à obtention d’une pâte élastique. Couvrir.
  4. Après 40 minutes composer des petites balles d’environ 15 grammes chacune. Couvrir et laisser pousser au chaud environ une heure.
  5. Après ce temps baisser pour former des ronds, poser le tout sur une plaque allant au four sur du papier sulfurisé et garder bien au chaud. Après une trentaine de minutes mélanger l’eau chaude, le sel, l’huile d’olive, pousser la surface des focaccine avec les doigts pour former des trous, à l’aide du pinceau distribuer ce melange sur la surface des focaccine. R
  6. ajouter encore quelques grains de sel sur chacune, mettre au four à 200° pendant 12 ou 13 minutes. Elles sont à tomber par terre!!!
Publié dans Apéro, Entrée, Italie | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Gâteau à la carotte version Thermomix

Je poste ce gâteau en me disant « ah le beau vieux temps… » car ça y est je suis au régime donc grosso modo toutes les recettes que je vais poster d’ici au mois d’avril je ne les aurai pas goûtées 😦 . Déjà de dire « le mois d’avril » ça me semble impossible à tenir mais cette fois ci je me suis dite que j’allais faire les petits pas et voir ce qu’il se passait…Pour venir à ce gâteau à la carotte il est absolument délicieux et tellement facile à faire! Ma fille cadette, qui déteste inconditionnellement tous les légumes et qui a eu vent de la présence des carottes par sa sœur aînée, elle l’a mangé tout et elle en a redemandé, en dépassant son dégoût pour toute chose qui pousse dans la terre (faute des parents bobos écolos qui l’ont sevré aux brocolis). Le moule que j’ai utilisé c’est un moule à ciambella italien ce qui en a fait un super gâteau pour le petits déj réconfortants en ce début de grisaille d’automne.

 

 

Ingrédients (8 personnes, moule 24 cm.)

  • 200 grammes de sucre
  • 3 œufs
  • 160 grammes d’huile de tournesol bio
  • 300 grammes de carottes
  • 220 grammes de farine
  • 100 grammes de farine d’amandes
  • zestes d’un citron et d’une orange bio
  • 1 sachet de levure chimique
  • 1/2 cuillère à café de cannelle
  1. Mettre les carottes coupées grossièrement en morceaux dans le bocal du thermomix 10 secondes vitesse 7
  2. Rajouter l’huile de tournesol, les zestes d’orange et de citron et mixer 5 secondes vitesse 7
  3. Rajouter les œufs et le sucre et mélanger 5 secondes vitesse 5
  4. Rajouter la levure et la farine et mélanger 10 secondes vitesse 4.
  5. Ajouter la farine d’amandes et la cannelle et mélanger éncore 5 secondes vitesse 4
  6. Beurrer le moule, y déposer l’appareil, mettre dans le four et laisser cuire 180° pendant environ 40 minutes.
  7. Quand le gâteau est froid et vous l’avez démoulé vous pouvez faire un glaçage avec 100 grammes de sucre glace et le jus d’un demi citron

 

Publié dans Dessert, Uncategorized | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Petites salades avec bol comestible

Idée venue de mes séjours en Italie où j’ai vu les bols comestibles apparaître dans la restauration sur le pouces depuis quelques années. Ces petites salades étaient réservées aux enfants dans un repas végétarien mais elles ont eu du succès aussi parmi les adultes 😊. L’idée est simple il s’agit juste d’utiliser des restes de pâte à tarte, de les cuire à blanc et de les remplir avec ce que vous voulez. Attention juste a ne mettre pas trop de sauce car le fond risque de devenir fragile entre l’humidité des légumes et tout le reste. Dans mes bols, avec la farine, l’eau, l’huile, le sel il y avait aussi pleins d’herbes aromatiques du jardin (en particulier un peu de sauge, du romarin, du thym…) pour donner un parfum en plus aux salades. Dans les miens de la tomate, du concombre, du basilic, assaisonnés avec huile d’olive et une cuillère à soupe de vinaigre balsamique. Ici la recette pour le « bol » 🙂

Publié dans Apéro, Entrée | Tagué , , | Laisser un commentaire