Quiche sans œufs aux poireaux, épinards, noix et feta

Dans le dernier panier de l’année, avant le repos pour nos producteurs de légumes, il y a eu comme un parfum de printemps, avec un grand sac d’épinards qui m’ont tout de suite donné envie d’en faire une quiche à l’aire printanière. Je n’avais pas envie de préparer la toujour bonne quiche au ricotta et épinards et j’ai commencé à chercher des idées on line, jusqu’à tomber sur le un de mes blogs préférés, celui de Cléa. C’est la où j’ai trouvé cette idée de mettre des légumes pour donner du moelleux, à la place des œufs et c’est une idée superbe que je vais sans doute approfondir et varier, de tout en plus que les temps se préparent pour la richesse des légumes printaniers…la où j’ai mis des poireaux en cette quiche je n’ai pas du mal à imaginer des asperges, des fèves, où aussi des épinards surmontés de poivrons etc. Bref, comme le dit Cléa, l’idée c’est celle d’avoir une pâte à l’huile comme base et après d’avoir une couche moelleuse, une couche plus consistante, une couche croquante et un fromage (mais si vous la voulez vegan du tofu fera très bien l’affaire) et après de se déchaîner à inventer des nouvelles combinaisons selon les goûts et les saisons. Rien n’empêche non plus que à contact avec la pâte vous mettiez une protéine animale (comme du saumon, du poulet, des lardons…) mais moi en ce moment j’ai envie de plat qui soit principalement composés par des légumes.

Quiche sans oeufs aux poireaux épinards noix feta

Continuer la lecture

Publié dans Plat principal, Quiche | Marqué avec , , , , , , , | 2 commentaires

Crumble de blettes à la béchamel de blette (recette sans gluten)

Ma fille aînée Charlotte est très attirée par la cuisine. A son anniversaire elle a reçu, par une copine, un livre délicieux qui a pour titre « Recettes du jardin à cuisiner et à colorier ». L’idée c’est que, pendant que les plats cuisent, on puisse se relaxer et colorier le livre. Avant que le livre ne se perd dans la bibliothèque des filles je l’ai donc discrètement fait glisser dans ma bibliothèque des livres de cuisine (mère indigne)  en me disant que, à chaque plat préparé, j’aurais fait colorier la page à Charlotte, mais la grande tentation c’est de le colorier moi même :-) !

Crumble de blettes 1


Continuer la lecture

Publié dans Crumble | Marqué avec , , , , , , | Laisser un commentaire

Chou fleur rôti aux épices à la place des chips en apéro

Encore une recette facile pour l’apéro, ça doit être l’été qui approche mais j’ai particulièrement envie de cuisiner des légumes d’une façon saine et avec plein de goût. La recette vient de Elle à table.

Chou fleur rôti

Ingrédients (pour 4 personnes en grignotage)

  • un chou fleur
  • deux gousses d’ail
  • huile d’olive vierge extra
  • une cuillère à soupe de paprika
  • une cuillère à soupe de curcuma
  • sel et poivre du moulin
  1. Allumer le four à 200°
  2. Ouvrir le chou fleur et en séparer les fleurs en petits fleurs
  3. Hacher finement la gousse d’ail
  4. Mettre les petits fleurs et la gousse d’ail hachée dans un grand saladier, assaisonner avec de l’huile d’olive vierge extra, les épices. Mélanger bien d’une façon que tous les fleurs soient bien assaisonnés.
  5. Prendre une plaque à four, la couvrir de papier sulfurisé, étaler le contenu du bol sur la plaque et mettre au four pendant 20 minutes environ (le chou doit être bien craquant)
  6. Enlever du four, parsemer de sel et de poivre du moulin, servir tiède ou froid avec l’apéritif.
Publié dans Apéro | Marqué avec , , , , , | 2 commentaires

Les restes de pâte à pain au lait : grissini pour apéritif

Samedi dernier la maison a été envahie par une bande sympa, bruyante et affamé d’enfants, que j’ai accueilli pour l’anniversaire de Charlotte, ma grande de 9 ans. Désormais pour  les anniversaires des filles les menus sont stabilisés, les innovations pas appréciées, chose qui m’empêche d’expérimenter et qui m’oblige à faire exactement la chose que je n’aime pas en cuisine, c’est à dire :  refaire. Pour l’anniversaire de Charlotte la partie salée du menu consistait avant tous en petites pizza (dites « de Charlotte » que vous trouvez ici) et après j’achetais des délicieux petits pains au lait, que je farcissais avec différentes choses. Mais cette année j’avais du temps et je voulais que tout, mais vraiment tout, soit biologique, et j’ai donc fait les petits pains en suivant la recette que j’avais déjà postée pour l’anniversaire de Gaby et que vous trouvez en suivant ce lien : ils sont tout simplement mortels. J’ai fait les paninis en forme de chien pour Charlotte aussi, même s’ils avaient plutôt l’aspect de tête de morts, mais mes talents artistiques ne sont pas trop accentués…C’est en regardant les nombreux déchets de production, du à la coupe aux ciseaux des oreilles des chiens, que j’ai pensé à une idée de recyclage. Et ben, vive le recyclage…ces grissini sont une découverte absolument à retenir, à faire et refaire, au point que si les petits chiens vont rentrer à plein titre dans la routine anniversairesque de ma grande fille, pour l’apéro des parents qui suit, je vais introduire une nouvelle routine, faite de ces délicieux petits mise en bouche, pour accompagner du pâté, des cochonneries, des sauces variées. mais même pour être consommés comme ça, comme des chips, un derrière l’autre en faisant surgir après, mais que après, un grand sentiment de culpabilité pour la preuve bikini qui approche…

Grissini de pâte à pain au lait

La recette est très vite-faite

  1. Allumer le four 220°
  2. Prendre cette pâte à pain la
  3. Donner une forme allongée (pour moi assez courte, vu qu’il s’agissait des restes de production des chiens, mais si vous les faites exprès vous pouvez le rallonger comme des grissinis
  4.  Dans une tasse mélanger de l’huile d’olive vierge extra avec une cuillère à soupe d’eau et une cuillère de sel.
  5. Avec un pinceau bien badigeonner les bâtonnets de cette sauce.
  6. Mettre les bâtonnets sur une plaque avec une feuille de papier sulfurisé et passer au four pendant environ 10 minutes, jusqu’à quand ils seront bien dorés
  7. Consommer froids ou tièdes
Publié dans Apéro | Marqué avec , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Cuisine des restes : quiche poulet et oignons rouges

Notre dernier poulet amapien était énooooooorme (un petit plus de deux kilos) et malgré la gourmandise généralisée qui est bien présente en famille,  il y en a pas mal qui est resté. Il était, à l’origine,  fini au four, avec cette recette des 40 gousses d’ail qui a, désormais, remplacé le fameux poulet « à la Matthieu » de mon mari et il était donc bien savoureux et aillé. Je l’ai décarcassé le soir même, après avoir fait notre abondant repas, en me demandant si le lendemain il y aurait eu quelqu’un qui en aurait repris….Et avant vérification de ma théorie sur les restes (personne n’en mangera jamais) et avant qu’il ne devienne bon que pour le chat et même pas j’ai pris mon poulet par les cornes et je l’ai transformé en quiche, bien accompagné par quelques uns de ses légumes, en particulier carottes, échappées parce que bien cachée sus le poulet dans la casserole et, bien sur, l’ail qui est si bien représenté dans la recette d’origine !

Quiche poulet oignons

Continuer la lecture

Publié dans Apéro, Entrée | Marqué avec , , , , , , | Laisser un commentaire

Risotto aux poireaux et scamorza fumé, tuile au parmesan

Ces risotto est assez léger et savoureux et super adapté à vider le frigo de quelque restes…moi en particulier j’avais deux gros poireaux qui me regardaient depuis un moment du bac à légumes et un morceau de scamorza fumé que j’avais emmené d’Italie et que personne plus voulait à cause d’une toute petite tache de moisi, que j’ai bien sur complètement enlevé avant utilisation ;-) …et je dois encore comprendre comment le scamorza moisis à la vitesse de la lumière dès qu’il arrive dans mon frigo et quand j’arrive à le sauver de la gourmandise de mes deux petites italo/françaises…voici la naissance de ce risotto. Après, pour la tuile au parmesan, je dois avouer que la toile m’a inspiré…j’ai du la rencontrer dans quelque blog de cuisine, mais hélas je n’ai pas sauvegardé la photo et je ne peux pas rendre hommage à la créatrice ou créateur…de toute façon elle est très scénographique mais en même temps il ne faut vraiment pas en abuser, au risque de couvrir la délicatesse des poireaux et du scamorza fumé et déséquilibrer le plat.

Risotto poireaux scamorza1

Risotto aux poireaux et scamorza fumée, tuile au parmesan

Ingrédients (4 personnes)

  • 2 gros poireaux que vous utiliserez presque en entier, y compris presque tout le vert
  • 100 grammes de scamorza fumé
  • 25 grammes de beurre
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive vierge extra
  • une échalote
  • 1/2 verre de vin blanc
  • 1 litre de bouillon (de poule où réalisé avec un dé)
  • 240 grammes de riz Arborio pour risotto
  • 100 grammes de parmesan
  • sel et poivre du moulin
  1. Couper les poireaux en deux dans le sens de la longueur, couper des morceaux d’environ 1 centimètre en utilisant presque tout le légume. Jeter juste la dernière partie du vert qui risque de rester assez dure. Rincer bien le tout à l’eau et égoutter. Couper l’échalote en lamelles fines. Couper le scamorza en petits dés.
  2. Mettre l’huile et le beurre dans une poêle anti adhérente. Ajouter l’échalote et la laisser revenir quelques minutes, sans qu’elle se colore. Ajouter les poireaux et laisser aller pendant quelques minutes pour les ramollir.
  3. Ajouter le riz et le nacrer (le laisser devenir translucide).
  4. Mouiller le tout avec le demi verre de vin, laisser évaporer et commencer à ajouter le bouillon par louche, sans jamais laisser sécher la préparation.
  5. Cependant mettre des cuillerées de parmesan dans une poêle et, dès qu’elles commencent à sécher, les enlever avec une spatule. Faire refroidir sur une bouteille pour donner la forme en tuile. Je ne vous dit pas combien j’en ai cassé (et mangé) pendant que je les faisais…il faudrait une petite pratique mais bon, on ne cuisine pas tous les jours des tuiles au parmesan…en fait elles seront très jolies même un petit peu irrégulières et cassées, surtout ne vous prenez pas la tête avec ça :-)
  6. Quand le temps indiqué sur le paquet du riz à risotto est fini (normalement autour de 18 minutes) enlever la poêle du feu, mettre les dés de scamorza et bien remuer pour mélanger. Couvrir et laisser reposer au moins 5 minutes avant de servir.
  7. Composer les assiettes en mettant quelques cuillerées de risotto, en donnant quelques tours de moulin de poivre,  et en utilisant les tuiles pour décorer. Servir bien chaud.
Publié dans Italie | Marqué avec , , , , , | 2 commentaires

Salade detox de céleri rave, chèvre, cranberrys à l’orange

Pratiquement la recette est déjà dans le titre…je ne sais plus de où elle vient, j’ai lu pas mal de recettes pendant mes déplacements récemment. Le céleri-rave je le connais depuis que je suis à l’AMAP mais je ne savais pas qu’on pouvait le consommer cru. Comme ça, assaisonné aux agrumes et coupé très fin à la mandoline  il est simplement délicieux et la salade est goûteuse, colorée et saine.

wpid-wp-1424688653057.jpeg

Ingrédients (6 personnes)

  • un céleri rave
  • 1 petit fromage de chèvre de bonne qualité
  • une poignée de cranberrys séchés
  • les zestes d’une orange bio
  • le jus d’une demie orange bio
  • le jus d’un citron
  • huile d’olive vierge extra
  • sel de Camargue et poivre du moulin
  1. A l’aide d’un économe enlever la partie externe du céleri-rave. Avec la mandoline, lame 1,5 mm,  couper des tranches. Les mettre dans un bol et arroser bien tout de suite avec le jus de citron pour éviter qu’elles noircissent. Disposer les tranches sur le fond du plat de service, légèrement superposées
  2. Couper le chèvre en lamelles fines et les disposer sur le céleri-rave.
  3. Parsemer de cranberrys et de zestes d’orange
  4. Dans un bol battre le jus d’orange avec l’huile pour les émulsionner et produire une vinaigrette
  5. Distribuer la vinaigrette sur la salade
  6. Parsemer de grains de sel de Camargue et donner quelques tours de moulin de poivre
Publié dans Accompagnement, Entrée | Marqué avec , , , , , , , | 4 commentaires