Tapenade

Je sais que pour beaucoup de français la tapenade fait partie du genre des choses pour lesquelles la question qui vient spontanée c’est « pourquoi tu nous donne une recette d’un truc si simple à faire??? ». Pour moi la tapenade a été une des mes découvertes gastronomiques « historiques » de la cuisine du Sud. Pendant mes premiers séjours en Provence tous les jours était un étonnement des papilles, des surprises pour les  saveurs et les mariages inconnus, un étourdissement des senses pour les odeurs qui me rappelaient l’Italie du sud mais en même temps me dépaysaient…bref mon amour pour la France et pour sa cuisine a commencé par la. La tapenade est donc une de ces découvertes, en particulier celle de ma belle-mère, fabriquée par elle même et servie pendant les longues apéros au coucher du soleil, quand en fin on arrive à respirer, accompagnés par le chant des cigales qui s’éteigne. La recette que je vous propose est une tentative de reproduire cette recette la, maintenant que sa créatrice Anne-Marie malheureusement n’est plus la pour m’aider sur les justes quantités…

Tapenade

Ingrédients

  • 250 grammes de bonnes olives noires  (si vous trouvez dénoyautées ça va plus vite!)
  •  une demie botte de thym
  • 6 cuillères à soupe de très bon huile d’olive vierge extra
  • deux anchois
  • une bonne cuillère à soupe de câpres

Eh ben la c’est très simple…mettre tous les ingrédients au robot mixeur (sauf l’huile d’olive) et le mettre en marche jusqu’à quand tous est réduit en crème granuleuse. En ce moment ajouter l’huile, laisser aller le robot encore quelque minute, laisser reposer la tapenade au frigo et servir avec du rosé et avec ces biscuits…chant des cigales facultatif…

Cet article, publié dans Apéro, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Tapenade

  1. Domi dit :

    Mais tu es une véritable poétesse Silvia! Tu nous évades en Provence directement; chut… j’entends les cigales…
    Ton style ajoute tellement aux recettes, même les plus simples; j’entends également tes sonorités italiennes lorsque je les lis. Du bonheur tout simple, mais si nécessaire au quotidien. Merci tout plein!
    Il me reste des olives noires, et j’ai des invités sous le coude -> voilà un apéro sympa en vue!
    Bisous,
    Domi

    J'aime

  2. Ping : Finger food pour apéros dînatoires | Blog de cuisine de l'AMAP Belles Fontaines de la vallée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.