Salade de poulpe et fèves

Je sais que ça risque de devenir ennuyant tout ces plats avec les fèves. Nous en avons encore environ deux kilos au jardin et après ça va finir ;-)…cette année avec le confinement Matthieu s’est beaucoup dédié au jardin et nous avons une abondance de légumes qui nous fait rêver d’autonomie (non, nous en sommes bien loins). Il y a beaucoup d’herbes fines, et cela je le trouve supers car il n’y a pas meilleure source d’approvisionnement que de prendre directement au moment où on en a besoin la juste quantité d’herbes quand on fait de la cuisine. Les autres années nous avions été plus courageux (il y en avait des bizarres, comme un basilic violet, et différentes espèces de sauge, de l’estragon etc) maintenant nous avons les classiques, romarin, sauge, basilic, persil, origan, un peu de sarriette, du thym, le reste n’a pas trop pris. Nous avons une enorme plante de fenouil par contre, et de la bourrache, des courgettes, des haricots plats, pleins de tomates, des fraises. Nous avons aussi planté en fin des arbres fruitiers : deux kiwis, un pommier, un prunier, un poirier et nous allons planter un cerisier. Et nous avons aussi pleins de framboises et quelques mures qui sont en train de pousser. Quand je lit la liste de nos plantes j’ai l’impression que le jardin soit enorme mais dans la réalité il est petit. Par contre, depuis que Matthieu le cultive en permaculture on dirait une jungle pleine de nourriture. Il y a deux ans nous avons visité la Ferme du Bec Hellouin et la ferme du Bouchot, car nous avions un projet d’eco-lieu qui est malheureusement tombé à l’eau. Je penses que nous n’avions pas fait complètement le deuil de ce rêve…mais, argent mis à part, ce projet bousculerait peut être trop nos vies en ce moment, et surtout celles de nos filles. Souvent nous nous envoyons des photos de très beaux lieux, trouvées sur Green Acres et il y a une dizaine de jours nous avons regardé un documentaire surla ferme Knepp (si vous aussi vous rêvez d’un eco-lieu et vous voulez en voir un absolument extraordinaire je vous conseille d’aller sur leur site et de regarder le documentaire qui explique le projet!) et depuis la l’idée de quitter radicalement nos vies est revenue. Donc, encore quelques plats avec des fèves, comprenez moi, c’est la fierté de l’autoproduction, et l’illusion d’un retour à la vie sauvage :-)!!

Ingrédients (4 personnes en entrée)

  • 800 grammes de poulpes (les miens, assez petits, étaient 4, ils sont le reste de ce que j’avais acheté avant confinement et que j’avais congelé pendant au début de ma maladie suspecte covid)
  • 1 kilo de fèves (environ 200 grammes pelées, encore moins une fois enlevé la peau externe)
  • 1 oignon nouveau
  • une cuillère à soupe de câpres
  • deux cuillères à soupe jus de citron
  • deux cuillères à soupe huile d’olive vierge extra
  • sel et poivre
  1. Cuire le poulpe en suivant la super méthode parfaite  click ici pour voir comment. Laisser bien refroidir les poulpes dans leur eau. Etant 800 grammes et étant le temp de cuisson 1 heure pour chaque chilo, je les ai laissés 50 minutes à cuire dans leur eau et après environ une heure à couvercle fermé pour le refroidissement. Une fois refroidi couper le poulpe en morceaux et le mettre dans le plat de service.
  2. Écosser les fèves, les mettre dans le panier pour les cuire à vapeur pour 4 minutes. Les passer dans l’eau glacée pour arrêter la cuisson. Enlever le peau externe. Les mettre dans le plat avec le poulpe.
  3. Couper l’oignon en lamelles et le mettre dans le plat du poulpe.
  4. Faire la vinaigrette en prenant le jus de citron, en ajoutant l’huile d’olive, les câpres, le persil haché, assaisonner la salade avec la vinaigrette. Donner quelques tours de poivre et servir bien froide.
Cet article, publié dans Entrée, Herbes fines, Italie, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Salade de poulpe et fèves

  1. Silvia, sur le même thème que le documentaire de la ferme Knepp, je te recommande le documentaire Tout est possible que j’ai visionné hier et qui fait rêver, mais tu connais sûrement.
    J’en profite pour te remercier d’avoir conseillé le cours de Laurie Santos de Yale sur le bonheur, car je ne parviens pas à commenter sur l’article en question.
    Bénédicte

    Aimé par 1 personne

    • silviagollini dit :

      Merci Bénédicte j’ai entendu parler du documentaire mais je ne l’ai pas encore vu, je vais chercher de le voir avec les filles! Et super contente aussi que tu ait aimé le cours de Yale, le COVID a emmené quelques bonnes choses, en particulier beaucoup de cours payants qui sont devenus gratuits et abordables. Gros bisous Silvia

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.