Cuisiner pour les autres, cuisiner pour soi même : Soupe orange à la courge butternut et noix de St. Jacques parfumée au gingembre

Je suis revenue d’un super atelier que j’ai eu le plaisir de guider, avec deux collègues et amies, duquel je vous ai déjà beaucoup parlé sur ce blog. Le nom de cet atelier est « Coming Into Your Own », ça veux dire plus ou moins « deviens celle que tu es » même si l’expression anglaise n’est pas vraiment traduisible…Nous avons accompagné un groupe de femmes dans la découverte/relecture de leurs parcours de vie et dans l’exploration pleine de toutes les dimensions du leadership féminin, au travers d’un modèle inspiré par Carl Jung. Nous les avons accompagnées, oui, mais l’idée de cet atelier est que les guides aussi fassent leur parcours, pour que le tout se passe dans une vraie authenticité et apprentissage collectif et réciproque. Pendant les repas nous avons aussi beaucoup rigolé et parlé de nourriture…c’est très drôle parce que le lieu que nous avons choisi pour cette édition, le fabuleux Hameau de Toussacq, géré par une super femme,  Dominique Colas, offre une nourriture exceptionnelle et saine, élaborée avec les produits bio de la ferme, donc nous n’étions pas sûrement en manque :-)… Je pense que le facteur qui a joué c’est que nous avons trouvé tellement de plaisir dans les repas, que cet plaisir a évoqué d’autres plaisirs et de plaisirs en plaisirs nous ne pouvons plus nous arrêter. Quand je suis revenue j’avais très envie de cuisiner…mais je suis très vite repartie pour Cologne, où j’ai emmené mes filles pour la première semaine des vacances scolaires. Et quand je suis revenue mon mari était parti pour l’Italie. Donc normalement quand je suis seule avec les filles je cherche de préparer des choses simples pour elles, et pour moi…bon…ce que je trouve au frigo…En effet je risque de revenir aux beaux vieux temps de ma vie de single à Milan, la où mon maximal effort culinaire, après des journées bien remplies de travail, était d’ouvrir une boite de thon, une boite de haricots blancs, de les mélanger directement dans la boite et consommer le repas (encore directement dans la boite) devant la télé, juste pour finir de m’abrutir. Au retour de ces beaux trois jours d’atelier je n’avais vraiment pas envie de cela…et, je crois pour la première fois de ma vie, j’ai expérimenté le vrai plaisir de cuisiner que pour moi. Rien d’ultra compliqué/élaboré etc mais quand même j’ai fait attention à l’esthétique, aux couleurs, au mélange des saveurs…ça été un vrai bonheur et ça m’a fait réfléchir sur le fait que mon amour pour les autres je le manifeste beaucoup au travers de la cuisine et que l’amour pour moi même aussi peut passer par cela…est-ce que je m’en souviendrais la prochaine fois que j’auras la tentation de la nourriture à la vas-vite?  A voir, à suivre… 🙂

wpid-psx_20151026_024635.jpg

Cuisiner pour les autres, cuisiner pour soi même : Soupe orange à la courge butternut et noix de St. Jacques parfumée au gingembre

Ingrédients (1 personne ! plus un reste pour le soir…)

  • une demie courge butternut
  • une petite carotte
  • un oignon
  • 1 centimètre de gingembre
  • quelques brins de ciboulette
  • sel et poivre du moulin
  • huile d’olive vierge extra
  • une noix de beurre
  • 3 noix de St. Jacques
  • 1 grosse crevette
  1. Hacher l’oignon et la carotte et le gingembre, les mettre à revenir dans une casserole avec un petit peu d’huile d’olive au fond.
  2. Couper la butternut en dés, pas besoin de d’éplucher
  3. Mettre les dés de butternut à revenir avec l’oignon et la carotte, laisser aller pendant 5 minutes en remuant de temps en temps.
  4. Couvrir d’eau bouillante et laisser cuire à feu moyen pendant 20 minutes (la courge doit être bien souple). En fin de cuisson régler le sel. Mouliner et, éventuellement, filtrer au chinois.
  5. Dans une petite poêle mettre le beurre sur le feu et le laisser cuire jusqu’à quand il devient marron (beurre noisette). Mettre les noix de St. Jacques dans la poêle et les dorer 2 minutes par part. Ajouter la crevette privée de son carapace (mais avec la tête et la queue) et laisser aller encore 1 minute (30 secondes par part pour la crevette.
  6. Monter l’assiette. Mettre au fond une bonne louche de soupe. Poser les noix de St. Jacques et la crevette dessus. Parsemer de grains de sel et de quelques tours de moulin de poivre. Décorer avec la ciboulette coupée fine. (se) servir aussitôt.
Cet article, publié dans Entrée, Velouté, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Cuisiner pour les autres, cuisiner pour soi même : Soupe orange à la courge butternut et noix de St. Jacques parfumée au gingembre

  1. Elle est diablement appétissante cette soupe 😀

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.