Finger Food : Les croûtons de Saverio à la lotte et poivrons

J’ai encore des difficultés à créer de moi même des recettes, je pense parce que, tout compte fait, pour moi la cuisine est encore un fait assez, hem,  récent : jusqu’à environ 34 ans je n’ai rien touché, voir, j’avais l’horreur de la cuisine, que j’accusais de retenir les femmes loin de la lecture, des études, de la carrière and so on. Sans le savoir, j’avais de l’avance sur les thèses d’Élisabeth Badinter et quand j’ai lu son livre « Le conflit. La femme et la mère » avec sa critique du bio, de l’allaitement au sein et du retour au fait maison j’ai eu une espèce de conflit intérieur parce que une partie de moi criait « Élisabeth tu as raison!!! a bas tous ce pipo c’est une arnaque pour faire retourner les femmes dans les cuisines! » et une autre partie de moi criait « Mais regarde toi, tu passes tout ton temps libre à cuisiner, tu as allaité tes filles 2 ans chacune, tu parles… » bref j’ai eu des longues dialogues entre moi et moi et parfois la décision finale était « Basta la cuisine, vive la révolution ». Bref tout cela pour vous dire que je ne suis pas née avec cette passion et que donc je n’ai pas tous ces automatismes qui font que « naturellement » on sait quel ingrédient va (ou ne va pas) avec l’autre.   Par contre, même si je n’ai pas encore bien clair le processus de décision au travers duquel j’arrive à me dire « cette recette est super » (où beeeeurk dans le cas contraire) je sais par sur que, ce qui se passe, c’est que presque tout de suite j’ai l’intuition de ce qui peut marcher et ce qui ne marche pas du tout. Disons aussi qu’il y des ingrédients que, quand je les vois employés massivement, je sais déjà que c’est « beurk », genre la crème fraîche, la mayonnaise, le ton en boite, les colorants alimentaires, le ketchup…et j’en ai d’autres que, quand je les vois, réveillent tout de suite mes antennes sur la recette et c’est difficile que je me trompe. Et ben, j’ai vu mon copain Saverio, qui administre un groupe très sympa sur Facebook, « Cibo sociale »,  poster cette recette, j’ai eu l’eau à la bouche immédiate et, vu que je suis en plus dans le bon endroit pour l’essayer (devant la mer de St. Jean de Luz) je suis allée illico presto me procurer les ingrédients au marché pour pouvoir la réaliser tout de suite. Ces croûtons sont divins!! Je ne les ai pas faits avec du maquereau, comme dans l’original, mais avec une très belle lotte aperçue sur le banc de mon poissonnier. Et j’ai ajouté des câpres qui n’étaient pas présents dans la v.o. mais je pourrais mettre des câpres partout en été donc sentez vous libre, entre autre, de ne pas faire cet ajout :-). Délicieux en apéro, en entrée ou en plat principal si vous n’avez pas trop faim!

Peperoni e coda di rospo (2)

Les croûtons de Saverio à la lotte et poivrons

Ingrédients (4 personnes)

  • 4 tranches de pain complet
  • 2 poivrons rouges
  • 2 poivrons jaunes
  • 600 grammes de lotte (maquereau dans l’original)
  • 4 cuillères à soupe de vinaigre de cidre
  • une bonne cuillère à soupe de câpres
  • quelques feuilles de persil
  • huile d’olive vierge extra
  • sel et poivre du moulin
  1. Cuire les poivrons au four pendant 1 heure environ à 180°. A la sortie les mettre dans un sachet en papier pendant 10 minutes et après enlever la peau. Les couper en carreaux d’environ 2 centimètres. Assaisonner avec sel, l’huile d’olive, le vinaigre, les câpres, le persil ciselé  et réserver…apparemment le jour après ils sont encore meilleur mais chez nous ils n’ont pas résisté à la gourmandise.
  2. Enlever l’arrête de la lotte pour en obtenir des filets. L’assaisonner avec un filet d’huile d’olive vierge extra, un petit peu de sel. La cuire au four à 180° pendant 14 minutes. Réserver au chaud.
  3. Mettre le pain au four sous le grill pour le griller.
  4. Poser les tranches de pain sur le plat de service. Arroser chaque tranche avec le jus de la marinade des poivrons. Poser 1/4 des poivrons, 1/4 de la lotte, passer quelques tours de moulin de poivre, un filet d’huile d’olive et servir aussitôt.

Publicités
Cet article, publié dans Entrée, Plat principal, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Finger Food : Les croûtons de Saverio à la lotte et poivrons

  1. Helzie dit :

    Merci j’adore ce genre de manger hihi. Je teste ca dès que je rentre de mes vacances, merci !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s