Le soufflé de betterave de Marie Hélène

Mercredi à l’AMAP il y avait, sur le tableau blanc, un annonce d’activité pour les amapiens…je dois avouer je ne me rappelle plus laquelle, mais en ce période, comme je sais que je ne peut participer presque à rien, j’ai tendance à  ne pas retenir les informations. Ce que j’ai très bien retenu par contre, c’est l’annonce que à cette activité Pierre Jean aurait emmené son fameux soufflé de betterave…J’ai tout de suite demandé si Pierre Jean était par hasard encore sur place pour pouvoir avoir la recette mais il venait de partir. Mais le bouche à oreille à très bien marché…Merci Marie Hélène, que tout de suite m’a envoyée cette recette.

Le soufflé de betterave de Marie Hélène

Ingrédients

  • 200 g de betterave rouge cuite
  • 15 g de beurre allégé + 5 g pour les ramequins
  • 15 g de farine + 1 cuillère à soupe pour les ramequins
  • 10 cl de lait demi-écrémé
  • 2 jaunes d’œufs
  • 3 blancs d’oeufs
  • 20 g de tahina (pâte de sésame)
  • 1/2 cuillère à café de cumin en poudre
  • 1 cuillère à soupe de jus de citron
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • sel et poivre du moulin

Préchauffer le four à 200°C (thermostat 6-7). Faire fondre le beurre dans une casserole, ajouter la farine, mélanger au fouet et cuire à feu doux pendant 5 minutes.
Verser le lait tout en continuant à fouetter, saler et poivrer.  Cuire à petits bouillons jusqu’à ce que le mélange épaississe, prolonger la cuisson de 1 minute. Réserver hors du feu. Éplucher et couper la betterave en petits morceaux.  Dans le bol d’un mixeur, placer les morceaux de betterave avec la tahina, les jaunes d’oeufs, le jus de citron et l’huile d’olive. Réduire en une purée fine, saler et poivrer. Incorporer la purée de betterave au mélange précédent.  A l’aide d’un pinceau pâtissier, beurrer les ramequins, les fariner et tapoter pour enlever l’excédent de farine. Monter les blancs en neige, bien fermes. Les incorporer délicatement à la préparation.  Répartir dans les ramequins. Placer les ramequins dans un plat à four. Verser de l’eau tiède autour des ramequins à mi-hauteur.  Enfourner et cuire pendant 20 minutes. Servir aussitôt.
Remarque : la tahina est une pâte de sésame utilisée dans la cuisine orientale. A défaut, vous pouvez la remplacer par de la purée de pois chiche avec une pointe d’harissa.
La recette peut être réalisée également dans un plat à gratin

Publicités
Cet article a été publié dans Accompagnement, Entré, Plat principal, Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s