La brioche italienne avec la crème pâtissière #Confinement 32

Le problème des Italiennes et Italiens en France : le petit déjeuner…si vous avez des copains italiens demandez ce dont ils ressentent vraiment le manque en France. Oui bien sur, la famille, la mer, la pizza, la glace (non cela à Fontainebleau non, on a Glassico!!) les amis etc. mais il y a une chose qui est transverse et qu’en France on ne trouve pas encore, même pas à Paris : le petit déjeuner italien avec la brioche appelée « cornetto ». Le petit déj qu’on fait au comptoir, en se servant d’une brioche avec une serviette en papier et en commandant un cappuccino pour l’avaler. Dans certains cafés en Italie, la crème pâtissière ou chantilly y est ajoutée à la dernière minute, devant les yeux du client, exactement comme j’ai fait ce matin. Pourquoi les français n’aiment pas cela? Il n’y a rien de plus délicieux, mais en France, bien qu’on trouve partout de la très bonne nourriture italienne, très bien cuisinée,  le petit déjeuner italien ne prend pas pied, même pas à Paris dans les cafés, comme Illy, qui sont censés recréer une atmosphère italienne. Mes amis italiens, qui peuvent boire leurs cappuccino-brioche tous les matins, me disent « Mais de quoi tu te plains, tu as les croissants en France, ils sont super bons »…oui, ils sont très bons, mais, à risque de fâcher quelqu’un  le croissant, à mon goût, ça va pour la semaine qu’on passe à Paris en tourist. Après, quand on a l’habitude à la brioche italienne, le croissant devient très vite écœurant, l’odeur de beurre en dehors des boulangeries trop lourd, et on commence à rêver de la délicieuse brioche italienne. Je me fais ce genre de raisonnement depuis des années et en fin j’ai réussi à essayer cette recette qui est très connue parmi les expats; j’en ai lu dans des blogs d’expat en UK, au US, en Allemagne…et tout le monde est d’accord pour dire que les brioches qu’on obtient avec cette recette, déjà en les cuisant, font un effet madeleine immédiat et en fermant les yeux on se retrouve tout de suite dans un café au bon matin en Italie. En origine c’est Pagnottina82 qui l’avait postée sur le site Cookaround mais c’est le super Vivalafocaccia qui l’a fait connaitre, en la reprenant de l’originale. Les brioches sont très faciles à faire. J’au une autre recette aussi, que je vais essayer prochainement, qui prévoit un feuilletage; pour le moment je savoure mes merveilleuses brioches italiennes, avec leurs crème pâtissière qui dégouline!!

Ingrédients (16 cornetti)

  • 500 farine de force (bon ça fait rigoler de l’écrire maintenant…si ça avait été avant j’aurais mis de la farine Manitoba, maintenant qu’on doit remercier le ciel si on trouve un kilo de farine j’ai mis de la bio T65 en regardant que le contenu de proteine soit au moins 15, si non elle ne tient pas la longue pousse)
  • 50 grammes de beurre
  • 25 grammes de levure boulangère (pour moi 9 grammes de levure boulangère sèche)
  • 150 grammes de lait
  • 170 grammes de sucre
  • 2 œufs entiers
  • les zestes d’un citron
  • 1 œuf + 1/2 verre de lait pour badigeonner avant cuisson
  1. Jour -1 vers 18h00 – Dissoudre la levure dans le lait tiédi (environ 35 dégrées). Réserver. Dans un bol mélanger la farine avec le sucre. Introduire le beurre, les œufs, les zestes de citron et travailler pour former une pâte. Introduire le lait avec la levure dissoute petit à petit. Vous verrez que à la main il n’est pas facile à travailler. Gardez un peu de farine à part pour éviter que, dans le pétrissage, pour détacher la pâte du plan de travail, vous n’ajoutiez trop de farine. Si vous avez une planétaire je recommande de ne pas pétrir manuellement. Moi j’ai un thermomix et son seul limite, je trouve, c’est justement sur les pétrissages qui restent assez humides, sur lesquels il se bloque. Que ça soit à la main ou au robot il faut pétrir environ 15 minutes, pour obtenir une pâte bien lisse. A la main c’est du sport mais d’autres côté ça fait du bien!!
  2. Divisez la pâte en deux boules et mettez-le dans deux bols couverts pour redoubler de volume, il vous faudra environ 2 heures.
  3. A la fin du temps reprenez les boules, à l’aide du rouleau à patisserie aplatissez le pour obtenir deux cercles d’environ 30 centimètre de diamètre. Couper les cercles en 8 en faisant comme des tranches de gâteau. Prendre l’extrémité la plus grande et rouler les triangles jusqu’à replier la pointe sur eux mêmes, pour former les cornetti. Si vous voulez pour les fixer mieux vous pouvez humidifier les pointes avec un peu d’eau. Si vous voulez les fourrer avec du chocolat ou de la confiture, pensez bien, avant de commencer à les rouler, de poser la farce avant de rouler pour qu’elle soit bien englobée.
  4. Poser chaque cornetto bien distancié des autres sur une plaque allant au four couverte de papier sulfurisé – prévoyez d’en avoir deux!. Poser les plaques dans le four éteint et laisser reposer la nuit
  5. Le jour J – Au matin vos cornetti devraient avoir doublé de volume. Allumez maintenant le four 180°, badigeonnez chaque cornetto avec une mixture réalisée avec un oeuf battu et un demi verre de lait. Quand le four est bien chaud mettre à cuire au four en les laissant 12/15 minutes. S’ils devaient se brunir trop mettre une feuille de papier d’alu pour couvrir et finir le cuisson. Moi pendant que les cornetti se cuisaient j’ai fait la crème pâtissière (bientôt un billet aussi sur cela, j’ai découvert the recette!)
  6. Quand ils se sont refroidis, si vous ne les avez pas encore fourré, vous pouvez les couper en deux et ajouter de la crème pâtissière, du nutella, etc.

 

Cet article, publié dans Gouter, Italie, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour La brioche italienne avec la crème pâtissière #Confinement 32

  1. BREANT ANNIE dit :

    Bonjour Sylvia, si j’avais su je serais venue prendre le petit déjeuner chez toi !!
    Dès que j’aurais des oeufs, probablement mercredi, je testerai……
    Bon dimanche à vous rempli d’espérance.

    Aimé par 1 personne

    • silviagollini dit :

      Annie au marché on trouve des oeufs chez plusieures marchands par exemples chez Frank, chez Richard et chez Sophie! Si non vivement le deconfinement pour un brunch chez nous!!! Gros bisous à vous deux!!

      J'aime

  2. Cle dit :

    Italia=moka Bialetti!
    It is strange to read so beautiful word about Italian breakfast (and croissants) in French!
    As an Italian I love breakfast. And most of all I love having breakfast for dinner!
    The recipe us very similar to the one I follow too.
    But let me say that in Paris I had some of the most amazing croissants in my life!

    Aimé par 1 personne

  3. ça à l’air tellement gourmand :)…

    J'aime

  4. Ariane dit :

    Ah ce fameux croissant italien. Il me rappelle, à moi aussi, tant de souvenirs…!
    Je suis restée deux ans en Italie pour mes études (Rome et Turin), les croissants français me manquaient tant, je ne comprenais pas pourquoi ajouter de la « panna » alors qu’ils sont si bons au naturel ! Pourtant quand je retourne en Italie, j’adore l’odeur du café et de la fleur d’oranger quand je vais dans les bistrots. Merci pour le partage 🙂
    PS: en cette fin de confinement, je mangerais volontiers une brioche sicilienne accompagnée d’une granita. 🙂

    Aimé par 1 personne

    • silviagollini dit :

      🙂 c’est vraie que à chaque personne sa madeleine…à Rome ils font aussi les « maritozzi » et ça je trouve très bon mais assez lourd justement.Merci pour le commentaire, ahhhh la brioche sicilienne avec la granita d’amande, quels souvenirs!!!! Bonne journée 🙂

      J'aime

      • Ariane dit :

        les « maritozzi » sont de vrais bombes caloriques, mais bon aussi :-p
        Belle journée à vous aussi, et encore merci pour ces voyages culinaires 😉

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.