Couscous de choufleur : la remonté alimentaire post jeûne

Ma semaine annuelle de jeûne est terminée mais pas les billets de recettes saines à base de légumes. Car après le jeûne il faut faire très attention à ce qu’on introduit dans le corps, qui devient très sensibles à la qualité de la nourriture. La première bouchée déjà est une expérience sensorielle absolument unique. La perception des saveurs est multipliée et change enormement…on dirait que le goût prend presque une tridimensionalité…je sais que c’est un peu obscur et farfelou ce que je dit mais je n’arrives pas à trouver meilleur mot. Les nouances sont amplifiées et dans cette extention de gamme c’est comme si un nouveau sense, que je ne saurais pas comment appeler, venait à exister. Chaque aliment qu’on reintroduit donne une impression de déjà vu mais aussi de nouveau en bouche. Le moment de la réalimentation est une espèce d’Epiphanie. Le vide qu’on a eprouvé pendant le jeûne laisse l’éspace pour des re décovertes qui n’ont rien de repetitif. Quand je recommence à manger après le jeûne je ne peux pas m’empecher de me connecter au souvenir de ma première fille, pour la Pâques de ses 2 ans, quand en fin elle a pu goûter le chocolat. Sur son visage j’ai vu passer la surprise, la joie, l’extase (non non je n’exagère pas). Et ben après le jeûne les aliment font tous le même effet, en particulier les légumes que je me retrouve à désirer très fortement pendant toute ma semaine de vide. Donc quand on se réalimente on commence par de la nourriture vivante et pour cela les deux premiers jours sont aux légumes crus. Pendant la fête pour la rupture du jêune Marc et son équipe de Jeûne et Santé nous ont préparé un vrai festin. J’ai tellement gouté le « faux » cous cour à base de chou fleur qu’ils nous ont proposé que j’ai voulu le refaire dès mon retour à la maison. Voici la recette super detox!

Ingrédients (2 personnes)

  • un demi choufleur
  • un demi poivron rouge
  • une poignée de persil
  • quelques feuilles de menthe
  • un demi concombre
  • une dizaine de radis
  • un demi oignon rouge
  • une poignée de câpres au vinaigre
  • un demi citron vert
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive vierge extra
  • une petite pincée de sel
  • une cuillère à soupe de vinaigre de cidre
  1. Détacher les fleurs du chou et les passer au mixeur pour les pulveriser
  2. couper le poivron et le concombre en petits dés, couper l’oignon et les radis en lamelles
  3. Hacher le persil et la menthe
  4. Composer la salade en mélangeant tous les ingrédients.
  5. Rajouter les câpres
  6. Faire une vinaigrette avec l’huile, le vinaigre, le jus du citron vert, le sel, bien emulsionner et distribuer sur la salade, rémuer et servir

 

Publicités
Cet article, publié dans Accompagnement, Entrée, Plat principal, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Couscous de choufleur : la remonté alimentaire post jeûne

  1. roijoyeux dit :

    coucou, ça donne presque envie de jeuner !!

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.