Quand Italie et Pays Basques se rencontrent : penne noires aux calamars

St. Jean de Luz. Je pourrais passer le reste de ma vie dans ce lieu, tout simplement à écouter le bruit des ondes qui rentre par la fenêtre, en cuisinant les produits de la mer qui viennent d’être péchés la nuit par les bateaux que je vois partir du port au coucher du soleil. Tout cela est bien romantique mais cette année je suis aussi très préoccupée pour l’état de l’Océan, de plus en plus salle, avec des jours et des jours d’interdiction de balnéation (et je préfère ne pas savoir les autres jours si on peut vraiment se baigner). Les causes sont diverses : décharges à ciel ouvert à quelques kilomètres au sud, en Espagne, plusieurs industries et élevages qui déchargent leurs produits dans la Nivelle et le Douro, apparemment sans aucune protection, routiers qui, tout simplement, après avoir fait pipi dans leurs bouteilles les tirent  sur les plages…et après ce que je voie et qui m’énerve de plus en plus, les petites habitudes de nous tous qui ne veulent pas changer…les petits sachets en plastique qui se multiplient sur les marchés (comme on dirait en Italie, fait la loi, faite la tromperie, aucune différence réelle suite à l’interdiction de sachets jetables) , les mégots de cigarette, les papiers laissés sur la plage. Mais aussi, sur grand échelle, nos habitudes à consommer sans se poser des questions, comme si les ressources étaient infinies…

Penne à l’encre de seiche et calamars

Ingrédients (4 personnes)

  • 800 grammes de calamars nettoyés et coupés en lamelles avec leurs poches d’encre
  • 400 grammes de tomates à sauce
  • 2 gousses d’ail
  • un verre de fumet de poisson (ou de vin blanc)
  • piment d’Espelette
  • huile d’olive vierge extra (j’en ai trouvé un ici, sur le marché, en provenance d’Espagne, biologique et super bon!)
  • sel et poivre
  • 300 grammes de penne
  1. Préparer d’abord la sauce. Ébouillanter les tomates dans de l’eau chaude pendant 1 minute pour enlever la peau et les concasser, en enlevant les graines.
  2. Dans une poêle faire revenir l’ail haché finement et le piment d’Espelette (sans les graines) coupé en petites lanières dans l’huile d’olive. Mettre les lamelles de calamars à cuire en remuant. Saler.
  3. Verser le fumet de poisson (ou le vin blanc) et laisser évaporer. Ajouter tout l’encre des poches.
  4. Ajouter maintenant les tomates concassées et laisser cuire pendant environ 30 minutes pour atteindre une consistance crémeuse.
  5. Pendant que la sauce finit de cuire mettre le pâtes dans  abondante eau bouillante et les cuire al dente
  6. Égoutter les pâtes en laissant un peu d’eau de cuisson, les verser dans la poêle de la sauce et bien retourner pour qu’elles deviennent bien noires. Servir aussitôt en décorant, si vous aimé, avec un peu de persil haché et en passant sur le plat quelques tours de moulin de poivre.
Publicités
Cet article, publié dans Pasta, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s