5 conseils pour obtenir un bon tempura

C’était dimanche soir, chez nous soirée végétarienne…j’ai vu l’expression des filles quand j’ai proposée une belle soupe…j’ai vu l’expression des filles quand j’ai proposé une belle salade…j’ai vu l’expression des filles quand, finalement, j’ai proposé un tempura. « Maman mais c’est quoi ce truc??? ». « Surprise! ». La surprise n’a pas trop duré, elles m’ont vu aller au jardin choisir les plus belles fleurs de courgette et les plus grandes fleurs de sauge, elles ont senti   l’odeur délicieux de la friture se répandre partout et elles ont compris qu’elles avaient échappée à la soupe dominicale. Quant à moi j’ai entendu les cris de joie et les expressions extasiés de filles.

La friture tempura, typique du Japon, est super légère et pas difficile à faire…quoi que…les ingrédients sont simples

  1. 100 grammes de farine
  2. 200 grammes d’eau glacée pétillante
  3. 1 jaune d’oeuf

les ingrédients sont à mélanger entre eux en commençant par battre le jaune d’oeuf (pour quelqu’un facultatif), en ajoutant l’eau glacé et en finissant avec la farine.

Voici les 5 essentiels que j’ai appris sur cette façon délicieuse de goûter les légumes (et les crustacés aussi!!):

  1. Il faut travailler la pâte à frire dans un bol inséré dans un autre bol rempli de glaçons. De cette façon la pâte va rester bien froide et, à contact avec l’huile très chaud, va produire une légère croûte autour de la friture qui caractérise le tempura et qui lui permet de rester très léger, car l’huile de friture n’est pas absorbé. Pour cela l’eau aussi que vous utiliserez pour travailler la pâte à frire doit être glacée.
  2. La température de l’huile de friture doit être autour de 180° dégrées. N’hésitez pas à utiliser un thermomètre car c’est très important de ne pas dépasser ni de frire à une température trop baisse si non adieu craquant.
  3. Il faut travailler la pâte à frire vraiment très vite et, à différence de ce qui se passe pour toute autre pâte où on est obsédés par les grumes, laisser les grumes se former. Ils sont une des caractéristiques de ce type de friture et même ils sont un indice de réussite
  4. Les légumes et poissons qui vont mieux avec ce type de friture sont : les haricots verts, les courgettes coupées assez fines (environ 3mm), les aubergines, les fleurs de courgette (EXQUIS!!!!), les feuilles de sauge, des bâtonnets de carotte, si non des crevettes, des petits calamars ou des moules. Ils doivent bien avoir été égouttées pour éviter qu’ils perdent leur eau dans l’huile de friture et qu’il le refroidissent, en mettant en danger le craquant.
  5. Il faut cuire des petites quantités et en « friture haute ». Une fois enlevés de l’huile les fritures doivent être posés sur une feuille jaune pour que l’huile en excès puisse être absorbé et salé légèrement.

tempura-du-potager

Advertisements
Cet article, publié dans Accompagnement, Apéro, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour 5 conseils pour obtenir un bon tempura

  1. Matthieu Daum dit :

    Je dois avouer que c’était particulièrement bon !

  2. ecceamor dit :

    Vos tempuras ont l’air aériens et délicieux, bravo Silvia pour votre créativité culinaire, vous avez le don de nous stimuler en cuisine. La table est une fête avec vous ! 🙂 Je connaissais le secret de l’eau glacée pétillante pour les tempuras. Mais du coup, peut-on aussi l’ajouter à votre recette de beignets de courgettes que vous nous aviez proposée précédemment, pour un effet plus light ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s