Taboulé de chou fleur #confinement 9

Techniquement je ne pense pas qu’il puisse s’appeler taboulé mais l’aspect est tellement similaire que on s’en rend compte seulement quand on l’a dans la bouche. Ce matin j’ai fait une de mes rares sorties, car j’ai pris très au sérieux le fait de rester à la maison. Après une heure de queue en faisant la dance du crabe pour bien tenir les distances, pendant laquelle je n’ai pas touché mon téléphone (plus d’occasions de contamination), j’ai eu tout le temps pour rêvasser, penser, imaginer et j’ai commencé à me sentir moins en colère par rapport aux jours passés. Il y avaient toutes les conditions pour m’enrager, y compris les gens qui ne respectaient pas les distances, mais j’ai ressenti que cette colère sourde avec laquelle je vivais depuis le début du confinement, et même avant, car j’ai vécu aussi cette laceration entre la situation dramatique italienne et ici, où tout le monde se moquait et continuait sa vie qui m’enrageait pas mal, bref toutes ses émotions c’est comme si elles se fondaient au fur et à mesure que je m’approchait de l’entrée du supermarché. Non le supermarché n’est pas le nouveau psy, je penses que quelque chose, dans cette queue faite à l’ancienne, sans moyens de distraction, dans ce mélange d’ennuie et de laisser aller l’esprit loin, sous ce soleil encore très agréable, m’a remmené dans ce présent, sans désir irréels de changer la réalité de ce que je suis en train de vivre. Le zen au supermarché :-). Pour mon grand bonheur je suis rentrée dedans et j’ai trouvé les (derniers) deux kilo de farine…ils étaient cachés au fond du rayon bio, car la « normale » avait déjà été pillée, à onze heures du matin!!!. Est-ce que cela a été un signe? 🙂 Les jours prochains je pourrais donc tenter de faire une pizza avec Gino le levain…vous en aurez des nouvelles!

Ingredients (pour 4 en entrée)

  • un demi chou fleur
  • une dizaine de radis rouges
  • une botte de persil plat
  • un oignon rouge moyen
  • une demie pomme grenade
  • une poignée d’amandes torréfiées
  • le jus d’un demi citron et ses zestes
  • sel, poivre, huile d’olive vierge extra
  • deux cuillères à soupe de vinaigre de cidre
  1. Détacher les fleurs du chou et les mixer jusqu’à les réduire en poudre
  2. couper les radis rouges et l’oignon en lamelles fines
  3. Couper le persil au ciseaux assez fin
  4. Réunir tous les ingrédients dans un bol, sans oublier les amandes.
  5. Préparer la vinaigrette avec le vinaigre, le citron, les zestes, l’huile.
  6. Verser la vinaigrette sur la salade, donner quelques tours de sel et de poivre.
  7. Laisser reposer une demie heure et servir en mélangeant.

 

Cet article, publié dans Accompagnement, Entrée, Herbes fines, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Taboulé de chou fleur #confinement 9

  1. Ping : Taboulé de chou-fleur – Du goût dans mon palais

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.