Streghe (sorcières) au surplus de levain

Chaque fois qu’on nourrit le levain il y a un excès qui est produit. Parfois je le jette tout simplement car je n’ai pas le temps de l’employer mais, si je peux, je l’utilise dans des préparations qui permet de le récupérer. Cette fois ci j’ai rafraîchi Gino (mon levain si jamais quelqu’un encore qui lit mon blog ne le savait pas) avec la farine de l’Amap et je n’avais pas envie de la gaspiller vu l’amour que les producteurs mettent dans sa production. Dans leur livre, que pour moi c’est une espèce de Bible pour tout ce qui est du pain et autres produits de boulangerie, les deux soeurs Simili parlent des « streghe », espèce de crackers très connus à Bologne. L’histoire des streghe, comme elle est racontée par les deux soeurs raconte qu’elles étaient utilisées par les boulangers à la fin de leur nuitée de préparation des différentes pièces, pour vérifier si le four était à la bonne température. Le nom strega (sorcière), vient exactement de cela : si la pâte se brûlait elle était une sorcière. Ces sorcières sont délicieuses pour accompagner des charcuteries, comme le jambon de notre extraordinaire Paulou, marchant de porc bio au marché de Fblo, ou des fromages, des dips etc. Si jamais dans leur conservation vous vous rendez compte qu’elles sont un peu souples rien à se soucier, comme les soeurs le conseillent, il faut juste les repasser au four quelques minutes à 180°.

Streghe (doses pour une cinquantaine de crackers)

  • 150 grammes d’excès de levain rafraîchi
  • 180 grammes de farine
  • environ 100 grammes d’eau (la pâte ne doit pas être très humide)
  • 25 grammes de saindoux ou d’huile d’olive
  • 7 grammes de sel
  • huile d’olive vierge extra pour la surface des sorcières
  • épices (paprika fumée pour moi) et herbes pour varier (pour moi origan)
  1. Dissoudre le levain dans l’eau juste tiède.
  2. Ajouter le saindoux, la farine par petites doses, le sel et travailler jusqu’à obtention d’une boule lisse. Laisser reposer environ une demie heure.
  3. Chauffer le four à 220°.
  4. En utilisant la machine à pâte tirer la pâte très fine.
  5. Mettre la pâte sur du papier sulfurisé bien huilé. Couper des losanges avec la rondelle. Badigeonner toute la surface avec un pinceau et de l’huile d’olive. Parsemer de cristaux de sel de Guerande. Parsemer aussi d’épices et herbes si vous voulez. Cuire pendant 10/12 minutes et laisser refroidir sur une grille.
  6. Les streghe peuvent se servir tièdes ou froides, peuvent se congeler, il est suffisant de le repasser un peu au four avant de les servir.

 

 

Cet article, publié dans Apéro, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Streghe (sorcières) au surplus de levain

  1. Emilie dit :

    Excellent! Mon premier essai avec mon levain, tout le monde a adoré! J’en ai déjà refait! Merci pour ce partage.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.