Babka au chocolat de Yotam Ottolenghi #Confinement 15

Je cherche de ne pas trop produire du sucré ces jours, déjà parce que j’aime moins cuisiner le sucré que le salé et aussi parce que quand on ne peut pas bouger…ben je penses que tout le monde traverse le mêmes problèmes avec sa balance 😉 . Mais ça faisait longtemps que je voulais essayer cette brioche, très présente sur tous les réseaux sociaux.  Il s’agit d’une brioche tressée prise du livre de Yotam Ottolenghi, typique de la tradition juive. La brioche est d’une bonté infinie, et je vous dit cela en sachant que je n’aime pas du tout les noix de pécan mais je n’arrive pas à imaginer cette brioche privée de la nuance que ces noix lui donnent. En parcourant ce blog vous trouverez pleins d’autres recettes d’Ottolenghi, chaque fois que j’en essaye une nouvelle ce n’est jamais une déception, toujours parfaites dans les explications, dans les doses, dans le mélange de saveurs et couleurs.


Ingrédients

Pour la pâte

  • 530 grammes de farine
  • 100 grammes de sucre
  • 10 grammes de levure de bière fraîche
  • 3 œufs moyens
  • 120 ml d’eau
  • 3 grammes de sel
  • 150 grammes de beurre à température ambiante

Pour la farce

  • 50 grammes de sucre glace
  • 30 grammes de cacao amer
  • 130 grammes de chocolat noir
  • 120 grammes de beurre
  • 100 grammes de noix de pécan
  • 2 cuillères à soupe de sucre en poudre

Pour le sirop

  • 85 grammes de sucre
  • 50 grammes d’eau
  1. Dans un bol, mélangez la farine avec le sucre, la levure émiettée et l’eau, ajoutez peu à peu les œufs légèrement battus, le sel et enfin le beurre en plusieurs fois. Ficelez la pâte, puis pétrissez-la jusqu’à ce qu’elle soit lisse et élastique, mettez-la dans un bol, recouvrez-la d’un torchon et laissez-la lever jusqu’à ce qu’elle double.
  2. Pendant ce temps, préparer la farce : faire fondre le chocolat avec le beurre au bain-marie, puis ajouter le sucre glace et le cacao, mélanger le tout au fouet pour obtenir une crème lisse et sans grumeaux, laisser refroidir. Lorsque la pâte est levée, étalez-la sur la planche à pâtisserie légèrement farinée à l’aide d’un rouleau à pâtisserie, jusqu’à ce qu’elle forme un grand rectangle, étalez la crème au chocolat, saupoudrez de grains de noix de pécan et des deux cuillères à soupe de sucre, roulez sur le long côté, coupez les deux extrémités et mettez de côté. Puis, à l’aide d’un couteau tranchant, disséquez le rouleau en deux parties, retournez les côtés disséqués vers le haut et entrelacez-les. Posez la tresse sur une plaque de cuisson tapissée de papier sulfurisé et formez une sorte de cercle. Laisser se lever à nouveau jusqu’à ce qu’il ait doublé.
  3. Pendant ce temps, préparez le sirop : mettez l’eau avec le sucre dans un bol et faites bouillir pendant quelques minutes, éteignez et laissez refroidir. Une fois le temps écoulé, chauffer le four à 170° en statique et faire cuire la babka pendant environ 35/40 minutes, la sortir du four et la badigeonner de sirop, la laisser refroidir.
Cet article, publié dans Gouter, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Babka au chocolat de Yotam Ottolenghi #Confinement 15

  1. Cle dit :

    Amazing! I made a Babka during the quarantine too, but gkazed with chocolate. I definitely have to try it in the traditional way! Delicious blog. I will follow you!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.