Crackers au surplus de levain #confinement 4

Pâques c’est dans longtemps…qu’est qui sera de nous d’ici la? De toute façon ce qui est sur c’est que je ne pourrais pas retourner en Italie pendant un moment et je commence à penser à toutes les choses qui vont me manquer: ma mère, mon frère et sa famille, mes cousins et cousines, mes ami.e.s, mais aussi tout ce qui est autour de la nourriture que nous partageons pendant mes séjours la bas, en particulier pendant les fêtes. Je me prépare déjà à la nostalgie que je vais ressentir encore plus forte pendant ce période la. Tout ça pour vous dire que, malgré le fait que je sais que de faire une colomba faite maison ce n’est pas évident, très difficile, que j’ai essayé plusieurs fois déjà, sans aucun succès, que j’ai du jeter des tonnes de tentatives mal finies, que les farines de force qui sont nécessaires à ces préparations ici je ne sais même pas où les trouver etc etc et que dans cette situation, comme je me le dis tous les jours on ne peut pas vraiment se permettre des erreurs gaspille-ingrédients. Je me dis aussi que ça va être important, pour préserver un minimum de normalité, d’avoir une colomba sur la table, même si cela peut sembler frivole. J’ai donc commencé la procedure pour donner de la force à mon levain, pour que, quand le moment sera venu, il puisse être vraiment prêt pour cette entreprise presque impossible.  Comme je vous l’avait dit dans un des billets précédents, il était à un certain moment presque mort et donc pour qu’il puisse se reprendre j’ai décidé de le rafraîchir plus de ce que je le fais d’habitude, c’est à dire une fois par semaine en temps normaux. En le nourrissant plus souvent je me retrouve donc avec pas mal d’excès et dans ce cas j’ai décidé de faire des crackers avec ce surplus, avec lesquels nous avons pris un apéro en famille.

Crackers au sésame

Crackers au romarin

 

Ingrédients (une 50aine de crackers)

  • 200 grammes d’excès de levain (moi je l’avais rafraîchi juste avant et j’ai prix l’excès après qu’il avait passé les 3 heures hors frigo)
  • 100 grammes eau
  • Environ 100 grammes de farine
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive vierge extra
  • une cuillère à café de sel
  • (pour ceux au romarin) 3 belles branches de romarin
  • (pour ceux au sésame) une cuillère à soupe de grains de sésame rôtis
  1. Dissoudre le levain dans l’eau et laisser reposer quelques minutes. Ajouter la farine et commencer à pétrir
  2. Ajouter l’huile et le sel
  3. Former une boule lisse et la diviser en deux. Ajouter à une des deux boules les graines de sésame et à l’autre le romarin bien haché
  4. Laisser reposer les deux boules pendant une demie heure et cependant allumer le four à 200°
  5. Baisser les deux boules sur du papier pour le four. A l’aide d’une roulette à ravioli coper des carreaux ou des losanges et les ponctionner à l’aide d’une fourchette
  6. Mettre les feuilles sur deux plaques et cuire les crackers pendant une dizaine de minutes.

 

Cet article, publié dans Apéro, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Crackers au surplus de levain #confinement 4

  1. Rousseau dit :

    Bonjour
    Combien de farine ?

    J'aime

  2. louisedelaroa dit :

    C’est une super idée anti gaspi ! J’aime – y a plus qu’à tester – 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.