Poulpe alla Luciana

Recette traditionnelle avec une histoire très jolie…Déjà si vous ne connaissez pas Naples je vous recommande très chaudement d’y aller. Quand j’habitais Milan à un certain moment j’avais changé de boîte et mon cadeau de bienvenu avait été la participation à un projet assez intensif de fusion entre deux banques qui prévoyait six mois environ à Naples. A ce temps la je n’avais pas vu « Bienvenu chez les Chtis » mais grosso modo pour moi cette annonce avait été un peu comme quand le protagonist ‘gagne’ un séjour au nord. J’étais partie la première semaine comme si j’allais à la guerre, avec pleins de peures sur ce qui pouvait se passer ‘la bas’ et aucune envie d’y aller travailler. La prémière semaine avait été dramatique, je ne pouvais  accepter que, par exemple, on ait un rendez vous à 9h00 et personne ne se présente jusqu’à au moins 9h30. Ou de finir de travailler à 15h30. Ou de prendre des pauses café assez longues. Et, un peu comme le protagoniste du film, petit à petit j’ai commencé à m’ouvrir et à trouver pleins de points positifs dans cette culture du travail assez différente par rapport à Milan, aux occasions de longues promenades dans la ville, accompagnées par des merveilleux street food, aux collègues avec lesquels je travaillais la bas, aux longs moments de dialogue, d’échange, à cette ville très belle mais aussi très difficile, aux parfums et couleurs, au cri des gens d’une fenêtre à l’autre. Inutile de vous dire que, les six mois finis, j’étais en larmes, je suppliais mon manager à Milan de me laisser encore une semaine, et encore une sous prétexte qu’il y avait encore des choses à clôturer, et à un certain moment j’ai du me rendre au fait que le projet était fini et que je devais revenir à Milan et j’ai pris mon dernier avion de la bas complètement effondrée. Depuis la j’y suis retournée une fois, c’est quand même la bas que j’ai emmené mon actuel mari pour qu’il puisse me demander en mariage dans un beau cadre, même si en fin des comptes ça été plutôt moi qui l’a demandé en mariage :-). Après Naples reste pour moi un rêve, un moment presque parfait dans ma vie, un moment d’excitation continuée déjà pour la découverte de mon nouveau travail mais aussi des journées passées à flâner dans les cafés, les ruelles, les églises, les musées mais surtout devant la mer, sur la belle promenade de Castel dell’Ovo.

Le nom de la recette viens d’un quartier de Naples, le Borgo de Sainte Lucie qui se trouve justement devant Castel dell’Ovo et de la préparation du poulpe frais que les pêcheurs de ce quartier, dits Luciens, avait l’habitude de faire. Je sais que, malheureusement, il n’est pas facile de trouver le poulpe en dehors de Paris, et que même à Paris on ne le trouve pas souvent. J’ai préparé mon poulpe en Italie, où il est beaucoup plus fréquent de disposer de cette matière première et j’ai commandé des petits poulpes qui sont très tendres, ici dits « moscardini ».

 

Ingrédients (6 personnes en entrée)

  • 1 kilogrammes de poulpes (pour moi petits poulpes autrement dits ‘moscardini’ en Italie)
  • 4 gousses d’ail
  • une bonne poignée de persil
  • 4 anchois
  • une poignée de câpres au sel bien rincés
  • une poignée d’olives noires dénoyautées
  • 700 grammes de petits tomates
  • tranches de pains de campagne pour servir
  • 1/2 verre de vin blanc
  • sel, poivre, piment, huile d’olive vierge extra
  1. Nettoyer les petits poulpes. Prendre la tête, la renverser, enlever ce qu’il y a dedans. Couper les bourses de l’encre. Renverser le poulpe, ouvrir les tentacules, faire sortir le bec et le couper. Rincer et réserver. Les poulpes vont perdre de l’eau, garder cette eau.
  2. Dans une casserole mettre de l’huile. Mettre les gousses d’ail pelées à frire dans l’huile, avec les tiges du persil, le piment coupé en petites lamelles et les anchois. Mettre les poulpes dans la casserole, laisser bien dorer 2 ou 3 minutes à feu assez vif, mouiller avec le vin, laisser évaporer.
  3. Rajouter dans la casserole les olives et les câpres, bien mélanger. Rajouter l’eau des poulpes.
  4. Couper les tomates en petits parts et les rajouter dans la casserole. Laisser aller à feu vif encore 5 minutes, baisser le feu et couvrir. Laisser cuir à feu bas et couvert pendant 60 minutes.
  5. Fini ce temps goûter et rajouter du sel si c’est le cas. Attention, les poulpes sont déjà bien salés d’eux mêmes et les ingrédients aussi ont tendance à rajouter du sel donc si ça se trouve vous n’aurez pas besoin de rajouter du sel
  6. Laisser encore aller une demie heure, en mélangeant de temps en temps mais sans laisser sécher beaucoup. Le poulpe à la Luciana est une voie intermédiaire entre une soupe et une sauce.
  7. Cependant vous pouvez rôtir le pain au four.
  8. Quand le temps est fini laisser reposer couvert une dizaine de minutes et servir avec les tranches de pain. Parsemer de persil haché.
Publicités
Cet article, publié dans Entrée, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.