Tsouraki façon couronne de rois

Je poste presque en temps réel ma couronne de rois pour cette année. Si vous suivez mon blog, vous savez maintenant que malgré une famille de gens très gourmands la frangipane ne passe pas vraiment et donc pour fêter dignement le 6 janvier de chaque année j’essaie de faire une brioche venue de quelque part dans le monde. En novembre, j’ai passé une semaine merveilleuse avec mes filles à Athènes. L’Airbnb que nous avons loué était dans le quartier de Koliniaki et nous avions une boulangerie à côté qui faisait une divine brioche tsoureki. En fait, cette brioche est un gâteau traditionnel de Pâques, mais ce que nous avons remarqué, c’est que dans de nombreuses boulangeries d’Athènes, elle est utilisée, en format individuel, pour accompagner le cappuccino au petit-déjeuner (et le cappuccino à Athènes mériterait un chapitre en soi, je n’ai jamais goûté un aussi bon cappuccino en Italie !) Pratiquement dès le début, nous nous sommes mises au rythme de la ville, en nous levant assez tôt pour trouver une place sur la terrasse de la boulangerie et déguster cette fantastique brioche. Dès mon retour, pleine d’idées de choses à essayer en cuisine, j’ai cherché dans mon précieux guide de la cuisine grecque, « La cocina de Vefa » (eh oui, ne le trouvant pas disponible dans une autre langue, j’ai dû l’acheter en espagnol, super apprentissage quand je cuisine 🙂 et j’ai trouvé la recette que je partage aujourd’hui. Normalement, le vrai tsouraki devrait avoir des amandes et des pépites de chocolat à l’intérieur, mais j’avais un sachet de pralines acheté dans le sud de la France cet été qui avait miraculeusement survécu jusqu’à présent et j’ai décidé de les mettre dans la brioche pour lui donner la dernière touche de Noël. La recette est parfaite, la brioche est super bonne !!! J’ai utilisé de la levure de bière au lieu de la levure déshydratée comme suggéré par Vefa, donc les temps que vous trouvez dans ma recette sont un peu différents de la recette traditionnelle.

Ingrédients (brioche pour 8 personnes)

  • 500 grammes de farine forte (Manitoba, 00 avec W> de 300)
  • 20 grammes de levure boulangère
  • 1/2 cuillère à café de sel
  • 90 grammes de sucre 
  • les zestes de 2 oranges biologiques
  • 4 cuillères à soupe d’eau
  • 90 grammes de lait
  • 2 œufs légèrement fouettés
  • 90 grammes de beurre fondu (+ un peu pour badigeonner)
  • 1 jaune d’œuf

Pour farcir

  • Pralines pour moi (pour la version originale pépites de chocolat et amandes effilées)
  • 1 œuf fouetté légèrement
  1. Dissoudre la levure dans le lait et l’eau et un peu de farine. Attendre 30 minutes. 
  2. Dans un bol mettre la farine et faire un volcan à l’intérieur. Insérer la levure du point 1. et commencer à travailler (ça va rester assez sec). Commencer à ajouter les zestes d’orange, les œufs, le sucre, le sel tout en continuant à travailler. 
  3. Insérer en dernier le beurre, en renversant la pâte sur le plan de travail légèrement fariné. Travaillez une dizaine de minutes, résistez à l’ajout de trop de farine, si le tout devient trop humide limitez l’ajout à un peu de farine sur le plan de travail pour éviter que la pâte colle. Le travail est fini quand la pâte a bien la consistance d’une corde, elle tire. 
  4. Formez une boule en tirant les bords vers le bas, beurrez un bol et mettez la pâte couverte à reposer dans un lieu sans courants d’air jusqu’à quand elle aura redoublé son volume (environ 1h30-2h00 selon la température)
  5. Hachez grossièrement les pralines, battez l’œuf. 
  6. Vefa ici conseille de réaliser 2 brioches, mais pour faire une couronne toute la pâte va vous servir. Baissez la pâte délicatement sur le plan de travail pour obtenir un rectangle d’environ 30×60. Coupez à l’aide d’une rondelle ou d’un couteau le rectangle en 3 tiers sur le côté long. Badigeonner chaque part d’œuf battu, distribuer 1/3 de pralines, fermer bien. Vous devez obtenir 3 long serpents. 
  7. Mettre les 3 parties sur une plaque allant au four, les tresser entre elles et donner la forme d’une couronne. Couvrir avec une pellicule badigeonnée de beurre et laisser pousser couvert jusqu’à redoublement (1h00/1h30). Ah! Insérer la fève 🙂 
  8. Chauffer le four à 200°
  9. Prendre votre couronne, badigeonner d’œuf battu la surface, insérer des pralines entières en les pressant un peu. Mettre dans le four chaud pendant 20 à 25 minutes. Laisser refroidir sur une plaque. Je l’ai cuite le jour avant et on l’a utilisée pour le petit déjeuner de la Befana! 

Cet article, publié dans Brioche, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Tsouraki façon couronne de rois

  1. Il faudra que j essaye cette recette !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.