Compote d’oignons nouveaux en aigre-doux #Confinement 45

C’est le temps des oignons nouveaux. Je dois faire des efforts pour me dire que le printemps avance, que bientôt on aura des cerises (mais est-ce qu’on les aura vraiment? qui va les cueillir?) car dans cette vie suspendue le passage du temps a pris un rythme très bizarre. C’est comme si une parenthèse c’était ouverte, dans laquelle on voit, oui, le passer des saisons de nos fenêtres et pendant l’heure d’air quotidienne mais pour moi c’est comme dans un film et j’en suis un peu restée à cette fin de février dans laquelle tout cela c’était inimaginable. Est-ce que comme si on étaient devenus toutes et tous des belles au bois dormant on va se réveiller, et comment, dans quel monde nous réveillerons nous , ce fameux 11 mai, qui risque en plus d’être encore une fois décalé? Pour le moment je continue cette routine de confinement, la reprise totale de ma passion pour la cuisine, mettre par écrit mes pensés au quotidien ici (pas tous quand même!!), partager mes recettes et trouvailles, attendre le prince charmant qui va collectivement nous réveiller…en espérant que l’envie de se réveiller reste, entre-temps, intacte, et que les transformations que le monde la dehors aura subi ne nous fassent pas tellement peur et qu’elles nous ne poussent pas à désirer de rester dans nos maisons…

Ingrédients (un bol)

  • une botte d’oignons nouveaux
  • une cuillère à soupe de miel
  • 100 grammes de vinaigre balsamique
  • une poignée d’amandes sans peau
  • 1 branche de thym
  • une poignée de raisins secs
  • sel
  • huile d’olive vierge extra 2 cuillères à soupe
  1. Couper les oignons à quelques centimètres de la tige, enlever les barbes. Récupérer et couper en morceaux quelques centimètres de tiges aussi (disons deux ou trois de la partie qui serait jetée) , et les couper en morceaux d’un centimètre, dans cette sauce elle seront délicieuses.
  2. Mettre l’huile d’olive dans une casserole à chauffer, y faire revenir quelques minutes les oignons nouveaux entiers et les morceaux de tige. Ajouter les amandes, les raisins, la tige de thym. Déglacer avec le vinaigre dans lequel vous auriez dissout le miel.
  3. Laisser cuire à feu très bas pendant 50 minutes, les liquides seront réduits et devenus visqueux.
  4. Régler le sel, servir froide, en accompagnement avec du fromage, ou tout simplement sur du pain.
Cet article, publié dans Accompagnement, Apéro, Uncategorized, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.