Crescentine de Bologne, quand le street food est à tomber par terre

Les « crescentine » sont une préparation très typique un peu partout en Italie, sauf que vous trouverez des variations et des noms différents dans chaque endroit. Il s’agit de préparer une espèce de pâte à pain et de la frire, mais les petites variations dans les ingrédients (huile, saindoux, différentes farines etc.) font que le goût en fin de comptes est très différents. C’est un peu le battement d’aile du papillon qui produit l’ouragan mais je vous assure que si on met un peu moins de saindoux et on met, par exemple, de l’huile à la place, le résultat final sera beaucoup plus craquant avec, bien sur, des retombées sur le goût. Pour le moment je vous donne une recette « généraliste » (mais supeeeeeeeeeeeer bonne je vous jure), c’est à dire pas de recette de famille. Cela non pas parce-que je suis devenue tout à coup avare de mes recettes, mais parce que dans ma famille on fait pas de « gnocco, crescentine, ou autre nom frit » mais on fait de la « piadina fritta » et donc cela sera pour un autre billet. Par rapport à l’utilisation du saindoux je sais que pour beaucoup et pour des raisons variées il y aura une levée de sourcil…mon conseil c’est de le substituer avec de la graisse de canard (mais recette pas expérimentée, on n’utilise pas du tout cet ingrédient en Italie) ou si non de l’huile mais avec un warning, les crescentine seront beaucoup moins moelleuses que celles que vous aurez goûtée auprès d’une baracchina en Italie! (et oui, désolée pour les végétariens, vous aurez mangé de la graisse de porc 🙂

Qu’allez vous faire avec vos crescentine? L’idéal c’est l’apéro. Accompagnées par du jambon de Parme, du saucisson, même du houmous, de la tapenade, du chèvre frais, toutes seules elles vous feront toucher le ciel avec un doigt!

recette du blog /www.lospicchiodaglio.it avec quelques petites variations, merci Mariaadelaide qui me l’a signalée

Ingrédients (une quarantaine de crescentine, 8 personnes en apéro)

  • 500 grammes de farine
  • 10 grammes de sel
  • 100 grammes de lait entier
  • 100 grammes d’eau
  • une pincée de sucre
  • 25 grammes de levure boulangère fraîche
  • 50 grammes de saindoux
  • Huile de tournesol pour frire (ou si vous voulez aller jusqu’au but de la délice,  saindoux pour frire, moi je n’ai pas osé)
  1. Tiédir le lait (juste tiédir si non la levure kaputt) et mélanger avec l’eau. Ajouter une pincée de sucre. Briser la levure dans les liquides et bien mélanger.
  2. Attendre quelques minutes (il y aura des boules à la surface) et verser la farine dans les liquides. Pétrir et après un moment ajouter le sel et le saindoux.
  3. Continuer à pétrir jusqu’à obtenir une boule bien lisse. Mettre dans un bol, couvrir et laisser redoubler le volume à 24 dégrées.
  4. Reprendre la boule, sans pétrir, la mettre sur une planche et la baisser à l’aide d’un rouleau à pâtisserie à une hauteur d’environ 3 millimètres en formant un grand rond.
  5. Couper des losanges dans le rond.
  6. Dans une poêle mettre au moins un doigt d’huile de friture (ou de saindoux). Laisser monter à température. Si vous n’avez pas de thermomètre faire une essaye avec un bout de pâte, l’huile sera prêt quand le bout de pâte remonte en surface.
  7. Commencer à frire les crescentine en les laissant dans l’huile une minute pour chaque face. Bien égoutter et laisser absorber l’huile sur du papier absorbant.
  8. Servir chaudes ou tièdes mais même froides elles sont mortelles!!!

 

Publicités
Cet article, publié dans Accompagnement, Apéro, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Crescentine de Bologne, quand le street food est à tomber par terre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.