Grissini au petit épeautre

Je continue mes expériences avec la farine de petit épeautre. En particulier, après l’avoir utilisée pour le strudel, qui ne nécessitait pas de pousse, j’ai cette fois ci essayé avec les grissini qui nécessitent d’un petit temps de pousse pour être bien légers. J’ai repris une recette que j’adore, celle des Sorelle Simili de Bologne, desquelles vous trouvez pleins de bonnes boulanges un peu partout dans le blog et que j’avais déjà réalisés, dans une version avec farine « normale« . A différence donc de cette version « normale » en utilisant la farine de petit épeautre la pâte est beaucoup moins élastique, il faut donc ne pas trop la tirer pour éviter que les grissini se cassent. La farine de petit épeautre a en fait une teneur de gluten très faible; pour éviter d’avoir un temps de pousse biblique j’ai mis dans les grissnis aussi un peu de farine T80.  La saveur est très bonne, la farine de petit épeautre leur donne une couleur plus jaune et un gout de noix.

grissini-au-petit-epeautre

Ingrédients (une quinzaine de grissini)

  • 200 grammes de farine de petit épeautre
  • 50 grammes de farine T80
  • 120 grammes d’eau tiède
  • 7 grammes de levure boulangere
  • 1/2 cuillère à café de sel
  • 25 grammes + une tasse d’huile d’olive vierge extra
  • 1/2 cuillère à café de miel
  • une poignée de semoule de grain dur
  1. Dans le robot mélanger d’abord l’eau, l’huile, le miel et la levure. Laisser reposer une dizaine de minutes (l’eau fera des boules)
  2. Ajouter les farines et le sel et travailler une dizaine de minutes jusqu’à obtention d’une boule lisse.
  3. Parsemer le plan de travail de semoule de grain dur. Baisser sur une hauteur d’environ 1,5 centimètres la boule pour former un rectangle d’environ 45×30. Badigeonner d’huile d’olive vierge extra et parsemer de semoule de grain dur la surface aussi.
  4. Couvrir avec un torchon et laisser reposer dans un endroit chaud et sans courants d’aire pendant environ 1 heure (la pâte redouble)
  5. Passé ce temps allumer le four à 190°.
  6. Couper à l’aide d’une rondelle des lanière de pâte et les tirer (attention, avec la farine de petit épeautre le tout est beaucoup moins élastique donc il ne faut pas tirer comme pour les grissini torinesi)
  7. Poser chaque grissino sur une plaque allant au four et rebadigeonner d’huile d’olive. Parsemer de gros sel. Continuer jusqu’à quand la pâte est finie. Si vous aimez vous pouvez aussi parsemer les grissini avec des grains de sésame, de pavot etc.
  8. Laisser cuire dans le four bien chaud pendant un quart d’heure environ. A la sortie refroidir sur une grille.
Publicités
Cet article, publié dans Apéro, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s