Cuisine des restes : quiche poulet et oignons rouges

Notre dernier poulet amapien était énooooooorme (un petit plus de deux kilos) et malgré la gourmandise généralisée qui est bien présente en famille,  il y en a pas mal qui est resté. Il était, à l’origine,  fini au four, avec cette recette des 40 gousses d’ail qui a, désormais, remplacé le fameux poulet « à la Matthieu » de mon mari et il était donc bien savoureux et aillé. Je l’ai décarcassé le soir même, après avoir fait notre abondant repas, en me demandant si le lendemain il y aurait eu quelqu’un qui en aurait repris….Et avant vérification de ma théorie sur les restes (personne n’en mangera jamais) et avant qu’il ne devienne bon que pour le chat et même pas j’ai pris mon poulet par les cornes et je l’ai transformé en quiche, bien accompagné par quelques uns de ses légumes, en particulier carottes, échappées parce que bien cachée sus le poulet dans la casserole et, bien sur, l’ail qui est si bien représenté dans la recette d’origine !

Quiche poulet oignons

Quiche poulet et oignons rouges

Ingrédients (4/6 personnes, moule rectangulaire)

Pour la pâte à quiche de Christophe Felder

  • 220 grammes de farine type 45
  • 100 grammes de beurre
  • 1 bonne pincée de sel fin
  • 1/2  cuillère à café de levure chimique
  • 25 grammes d’eau (quantité variable, comme le maître Felder dit, selon la qualité de la farine, température ambiante etc. Mettez-en plus plutôt que moins si non la pâte brise et devient impossible à baisser)

Pour la farce

  • 3 œufs
  • environ 250 grammes de restes variés de poulet rôti, y compris quelques gousses d’ail et quelques rondelles de carottes
  • 500 grammes d’oignons rouges
  • huile d’olive vierge extra
  • 50 grammes de parmesan
  • 25 cl de lait
  • sel et poivre du moulin
  1. préparer la pâte. Mélanger le beurre et la farine tamisée avec la levure chimique en faisant des miettes avec la pointe des doigts. Ajouter l’eau petit à petit et le sel, travailler très vite jusqu’à former une boule lisse. Baisser cette boule entre deux feuilles de papier sulfurisé, sur une hauteur de 3mm. Réserver au frigo pendant une demie heure.
  2. Hacher les oignons grossièrement, les faire revenir dans deux cuillères à soupe d’huile d’olive vierge extra dans une poêle. Ajouter une cuillère à soupe de sucre et saler. Laisser bien se confire, en ajoutant, éventuellement, un petit peu d’eau pour éviter que ça brûle et, en fin de cuisson, ajouter le poulet coupé en morceaux (avec ses légumes et ail).
  3. Allumer le four 180°.
  4. Dans une jatte battre les oeufs au fouet. Ajouter le lait, le parmesan, régler le sel et le poivre.
  5. Reprendre la pâte à quiche, la mettre dans le moule, enlever l’excédant au rouleau à pâtisserie.
  6. Poser sur le fond l’ensemble poulet et oignons. Couvrir avec l’appareil oeufs et parmesan, en faisant bien attention qu’il se distribue équitablement sur le fond.
  7. Mettre au four et laisser cuire environ 40 minutes.
  8. Laisser tiédir avant de servir, avec une belle salade verte.
Publicités
Cet article, publié dans Apéro, Entrée, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s