Crinkles au chocolat : les biscuits de la toile

Les biscuits de la toile parce que on le voit partout partout partout, sur les blogs, sur les groupes de cuisine facebook, sur twitter, ça fait depuis au moins un an et demi, peut être plus, que ces biscuits me poursuivent, avec leur allure d’amaretti et leurs belles couleurs. Et donc aujourd’hui, rentrée du groupe scout de ma petite grande Charlotte je les ai fait pour le goûter…et la il y aurait une digression à faire sur ma lecture superficielle des e mail ;-(…non les parents n’étaient pas attendus pour le goûter, sauf pour libérer les guides scouts des petits louveteaux, mais ils auraient du être la pour le café et pour partager la première partie de l’après midi, exactement la partie dans laquelle j’ai fini mon roman policier et j’ai en fin su qui avait tué le gardien des rennes (pour le fan d’Olivier Truc, oui il s’appelle comme ça, je ne ferais pas des spoilers). Donc pour en revenir aux crinkles je les ai faits. Les petits scouts, louveteaux, farfadets, etc. ont super aimé. En famille tout le monde a aimé. Moi, peut être parce que j’en avais entendus des louanges extrêmes, peut être parce que je suis au régime et je me sentais coupable de la transgression, peut être parce que je n’aime pas manger ce que tout le monde mange, pour bien garder mon illusion d’être originale et créative,  j’ai dit « bof bof » entre moi même et moi même…oui les biscuits de thejoyofbaking sont agréables, ils font une bouché à la saveur entre gâteau au chocolat et brownie, mais pas trop ma tasse de té, si je peux le dire pour de biscuits qui normalement sont destinés à l’accompagner…Ce que je n’ai pas trouvé c’est, par exemple, une saveur de chocolat poussé, extrême et pure comme dans un autre paradis du chocolat USA, les cookies de Martha Stewart (recette par ici si vous êtes des fan) mais j’ai plutôt eu un rappelle fort de brownies, chose de la quelle je ne suis pas grande amateur. Bref, pourquoi refaire ces gâteaux, alors, et pourquoi vous le (re)proposer? Parce que ils sont simplissime à faire, ils sont une valeur sure pour les fêtes d’anniversaire, pour les fêtes de l’école et, bien sur, pour les rentrées des petits scouts et parce que, comme toutes choses populaires, ils donneront cette impression rassurante de déjà vu qui fera qu’ils auront plein succès. Moi la prochaine fois que je les ferais, parce que oui, il y en aura sans doute une à la demande de mes filles, je vais, à la place de la dose de farine, mettre une moitié de poudre d’amande, juste pour voir ce qui se passe et je vous en donnerais des nouvelles si ça marche:-). Important : il faut faire reposer la pâte à crinkles pendant une nuit au réfrigérateur, donc il ne faut pas s’y mette à la dernière minute…la toile est pleine aussi de crinkles tristounet qui ont été cuits trop tôt et qui se sont irrémédiablement écroulés…

Crinkles cuits

Crinkles (biscuits craquelins) au chocolat

Crinkles avant cuisson

Ingrédients (environ 35 biscuits)

  • 56 grammes de beurre
  • 230 grammes de chocolat noir 70%
  • 100 grammes de sucre
  • 2 œufs grands
  • 2 gousses de vanille
  • 195 grammes de farine
  • une pincée de sel
  • un cuillère à café rase de levure chimique

Pour la déco

  • 100 grammes de sucre glace

Faire fondre à bain marie le chocolat avec le beurre, en remuant bien jusqu’à quand ils se seront bien amalgamés. Laisser après descendre à température ambiante. Avec le batteur électrique battre les œufs avec le sucre pendant 3/5 minutes, pour les faire devenir bien pâles et souples : vous saurez quand elles sont prêtes quand elles feront des espèces de vagues dans le bol, qui se défont lentement. Ajouter la vanille et battre encore. Ajouter le mélange chocolat/beurre, tout en continuant à battre jusqu’à la complète incorporation. Tamiser la farine,  avec la levure chimique et la pincée de sel. Ajouter tout cela dans le bol avec le chocolat, bien incorporer, envelopper avec un film alimentaire et laisser reposer 4/5 heures ou, encore mieux, toute une nuit. Allumer le four 165°. Reprendre le mélange après le repos et former des boules d’environ 2 centimètres de diamètre. Rouler chaque boule dans le sucre glace, en faisant bien attention que le sucre soit sur toute la boule. Mettre les boules bien distanciées (environ 5 centimètres) sur la plaque à pâtisserie, couverte avec du papier sulfurisé. Laisser cuire 8/10 minutes, pas plus. A la sortie les boules seront devenues plates et craquelés et seront encore un petit peu souples. Surtout ne cuisez pas plus, car les crinkles doivent rester au cœur souple et ne pas durcir. Laisser refroidir sur une grille. Ils sont meilleurs si consommés le jour même.

Publicités
Cet article, publié dans Gouter, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Crinkles au chocolat : les biscuits de la toile

  1. j’aime beaucoup cette recette de crinkles au chocolat .
    merci pour le partage .

  2. anna dit :

    devono esseremolto buoni mi traduci la ricetta grazie un bacione a tutti Ma

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s