Cuisses de poulet au thym, figues et miel de Doriana

J’ai eu un coup de foudre immédiat pour ce poulet, trouvé dans un blog que j’aime beaucoup qui s’appelle « Nero di Seppia ». Ce n’est pas la première fois que je pique une recette chez Doriana, la fille qui écrit ce blog, par exemple l’année passé j’avais fait cette entrée à base de courgettes que j’ai refaite maintes fois. Donc, j’ai vu les cuisses et leur belle couleur et, temps trois jours, elles étaient refaites…mais…mais donc, comme on dirait en Italie, entre le dire et le faire il y a la mer (oups on ne fait surtout pas la traduction des expressions idiomatiques!) c’est pour dire que, comme il se passe souvent, quand je me mets à réaliser une recette et en particulier quand je passe la semaine en attendant le week end pour pouvoir la faire, souvent j’oublie des détails et la théorie et la pratique ont tendance à diverger. Mais on sait que le diable, justement est dans les détails et donc mon poulet, qui devait en principe être à la cocotte Le Creuset, est devenu un poulet au four. Ma cocotte était absolument trop petite pour ces espèces de monstres que le boucher m’a donné et donc j’ai du apporter quelques variations à la recette, en cours de route. Le résultat a été, de toute façon, bien bon…en ce début d’automne et saison de figues, quoi de mieux pour aller avec le poulet, que cette sauce délicieuse, sucrée et parfumée…

Cuisses de poulet miel et figues6 Cuisses de poulet au thym, figues et miel de Doriana

Cuisses de poulet miel et figues 7

Ingrédients (4 personnes)

  • 4 cuisses de poulet
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive vierge extra
  • quelques gousses d’ail
  • 4 oignons rouges
  • 8 figues noires
  • 1 cuillère à soupe de maïzena
  • quelques brins de thym
  • quelques feuilles de laurier
  • 1 brin de romarin
  • 1 verre de vin sucré
  • 1 verre de bouillon de poule
  • 2 cuillères à soupe de miel liquide (acacia pour moi)
  • sel et poivre

Mettre dans une cocotte l’huile d’olive et le faire chauffer. A feu doux, chauffer le poulet sur toutes les côtés, pour le dorer. Déglacer avec le vin et laisser évaporer. Après vous pouvez poursuivre la cuisson en cocotte dans le four (si la cocotte est faite pour). Moi j’ai enlevés les cuisses de la cocotte comme elles dépassait et ça été une galère de le dorer 🙂  et je les ai mises dans un grand plat à four côté peau vers le haut, après les avoir salées et poivrées. Au fond du plat  j’ai mis un petit peu d’huile d’olive. J’ai coupé les oignons et les figues en quatre, j’ai laissé les gousses d’ail chemisées et je les ai éparpillées sur le fond du plat, j’ai distribué les aromates partout et j’ai arrosé le tout avec le fond de jus de la cocotte.  Cuire après pendant 35 minutes à 200°. Enlever du four, faire monter le four à 250, napper la partie peau des cuisses avec du miel, à l’aide d’un pinceau, remettre le poulet à dorer pendant encore 5 minutes (le miel doit se caraméliser). En sortant le poulet du four, faites-le reposer, avant de le servir, au moins 5 minutes. Pendant ce temps, si vous en avez envie, vous pouvez prendre tous les jus du fond du plat, les remettre dans la cocotte avec une cuillère à soupe de maïzena, mettre sur feu doux et réduire la sauce. Servir chaque cuisse bien nappée de sauce.

Publicités
Cet article, publié dans Plat principal, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s