Certosino, pain épicé de Noel à Bologne

Ça pourrait sembler trop tôt pour faire un gâteau de Noël mais non, celui la il faut le faire tout de suite et le garder, pour que les saveurs aient bien le temps de se mélanger, jusqu’au jour de Noël ou bien aussi le Jour de l’an, ou on peut alors le partager avec les invités. Encore une fois c’est un gâteau typique de Bologne qui est mangé exclusivement en période de Noël; son nom, « certosino » (« qui vient de la chartreuse ») met en évidence tout de suite qu’il s’agit d’une ancienne recette des moines, en particulier de ceux que à Bologne vivait dans la « Certosa », qui était un monastère et qui est maintenant le grand cimetière de la ville. Partout dans ma région et en Toscane il y a des variations qui sont faites à ce pain épicée. Personnellement j’adore cella et l’autre, celle plus chocolatée qui est faite dans la ville de Ferrare et qui prend le nom de « Pampepato ». Je chercherai une recette et peut être j’arriverais à la publier cet année…si je ne met pas les temps que j’ai mis à publier cella : le morceau que vous voyez dans la photo est celui de l’année passé 🙂 . La recette que je vous donne est celle de ma famille, qui marche super bien et que toutes les années montre son efficacité sur nos tables de Noël. Une fois que vous l’avez fait il faudra le conserver dans un endroit sombre et à température ambiante, avant de le consommer à Noël.

IMG_1714

Certosino (Pain d’épice de Noel de Bologne)

Ingrédients (un grand, plusieurs personnes, plusieurs jours)

  • 600 grammes de farine
  • 100 grammes de pignons de pin
  • 250 grammes d’amandes
  • 100 grammes de cassonade
  • 350 grammes de miel d’acacia
  • 400 confiture d’abricots
  • 400 fruit confit pour la décoration
  • 15 grammes de beurre
  • 200 grammes de chocolat noir coupé en petits morceaux
  • 200 fruits confits mélanges coupés en dés
  • 50 cacao VanHouten sans sucre
  • 8 carbonate d’ammonium (poudre levant, E503)
  • 8 grammes d’épices (cannelle, clou de girofle)
  • 1 verre de vin blanc

Mettre la farine sur le plan de travail, faire une fontaine et, au centre, disposer les amandes, les pignons de pin, le cacao, le chocolat noir, la confiture, les épices, le carbonate d’ammonium, le vin, le miel avec les fruits confits et pétrir. Modeler en forme rectangulaire, sur une hauteur d’environ 2,5/3 centimètres. Mettre dans une moule beurrée et laisser reposer 3 heures. Allumer le four 180° et le faire cuir environ 30 minutes. Enlever du four, décorer avec les fruits confits (et si vous voulez aussi des amandes caramélisés), remettre au four encore 5 minutes. Laisser bien refroidir et, pour le conserver jusqu’à Noel, les envelopper d’un papier d’aluminium.

Publicités
Cet article, publié dans Dessert, Noel, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s