Risotto au petit épautre avec crevettes, coques et cèpes

Le sachet de petit épautre que j’avais remmené de Provence est presque terminé mais heureusement j’ai vu que chez Biocoop il est présent et donc je pourrais continuer à me régaler avec cette découverte cérealicole de cet été. Sa saveur est vraiment très intéressante, je l’ai utilisé aussi pour une salade que je vous raconterai et, en regardant mes ingrédients préparés pour le risotto du dimanche, je me suis dite que j’aurais bien aimé faire une expérimentation avec le reste de mon paquet. Cèpes, crevettes, coques et mon ancien céréale avec sa nuance de noix ont fait un super assiette. En plus, comme le récite le site qui lui est dédié, « Le petit épautre est surnommé le « le caviar des céréales », le petit épeautre de haute Provence se caractérise par la richesse et la qualité de ces protéines (il contient les 8 acides aminés essentiels à l’organisme). Sa composition riche et équilibrée en minéraux et sa teneur intéressante en caroténoïdes lui donne sa couleur orangée et lui confère de nombreux bienfaits diététiques » .Mon risotto aurait du être servi dans les petits potimarron qui ont poussé dans mon jardin mais, hélas, je les ai cuit au four trop longtemps pour qu’ils tiennent en tant qu’assiette à risotto et ils seront transformés ce soir en quelque chose que je n’ai pas encore très clair. Juste une petite précisation, j’appelle ce « truc » risotto mais en effet le risotto se fait avec du riz…j’ai vu que beaucoup, quand ils font un travail du genre risotto mais avec, par exemples, de l’orge, ils l’appellent « orzotto » mais la…petit épautrotto? donc voilà il s’appelle risotto improprement.

Risotto di petit epautre 3

Risotto au petit épautre avec crevettes, coques et cèpes

Ingrédients (2 personnes)

  • 100 grammes de petit épautre
  • 30 grammes de cèpes séchées
  • 8 crevettes + 2 pour la déco à laisser entières
  • 200 grammes de coques
  • une poignée de persil plat haché
  • un demi ver de vin blanc
  • une gousse d’ail
  • un petit oignon
  • 15 grammes de beurre
  • une cuillère d’huile d’olive vierge extra
  • environ un demi litre de bouillon de poisson (plus bas c’est expliqué comment je l’ai obtenu)
  • sel et poivre du moulin

Préparer d’abord le bouillon de poisson. Nettoyer les crevettes (en en gardant deux pour la déco). Faire ouvrir les coques dans une poêle avec une goutte d’huile d’olive. Les libérer de leur coquille et garder le jus, réserver les bêtes . Dans une petite casserole avec 750 centilitres d’eau faire bouillir les carcasses et les têtes des crevettes, le jus des coquillages pendant une demie heure. Saler, filtrer et réserver. Pendant ce temps faire revenir les cèpes dans de l’eau bouillante et les rincer. Hacher la gousse d’ail, l’oignon et le persil. Faire fondre dans une casserole à risotto le beurre, verser une cuillère abondante d’huile d’olive et quand ça chauffe faire revenir sans colorier le mélange ail, oignon et persil. Mettre le petit épautre et le laisser frire pendant 2/3 minutes. C’est le temps ou normalement, quand on fait un risotto, le riz devient translucide mais ne vous attendez pas le même comportement par le petit épautre. Mettez ensuite les cèpes dedans, laissez revenir 2/3 minutes et versez le demi verre de vin. Quand le vin sera évaporé couvrez de bouillon de poisson et laissez cuir pendant 30 minutes. Les dernier 10 minutes ajoutez les crevettes et les coques et finissez de cuir (suivez les indications de votre paquet pour la cuisson, sur le mien il y avait 35 minutes mais il en a pris au moins dix de plus, en restant très « al dente »). Avant de servir décorez avec la crevette et parsemez de persil haché. Laissez reposer trois quatre minutes avant de mettre dans les assiettes

Je ne suis pas une grande fana de crème & Cie mais en effet ce qui aurait pu rendre cet risotto encore meilleur, c’était une accentuation du crémeux, qui est obtenu, normalement au travers de la « mantecatura » en fin de cuisson, c’est  à dire en ajoutant du fromage (parmesan, gorgonzola, ou similaire) avant de servir. Tout cela pour vous dire que personnellement jamais je mettrais du parmesan avec le poisson, mais peut être une cuillère à soupe de quelque chose de crémeux n’aurait pas fait de mal à mon risotto, pour bien lier tous les ingrédients.  Cela dit, le risotto (ou petit épautrotto) était vraiment extra même sans touche crémeuse.

Publicités
Cet article, publié dans Plat principal, Risotto, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Risotto au petit épautre avec crevettes, coques et cèpes

  1. Joséphine dit :

    Un risotto bien gourmand ! je n’ai jamais utilisé le petit épautre en risotto .En toscane ils le font souvent ,ça me tente bien Le tient est trés gourmand.

    J'aime

    • silviagollini dit :

      Merci pour ton commentaire! je cherche un ingrédient pour pouvoir bien « mantecare » à la fin mais je n’ai pas trop d’idées…le resultat est super mais l’aspect est un petit peu moins ‘risotto » que avec le riz 🙂

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.