Verrines de crème de betterave

Je pense que c’est la première fois depuis mon entrée à l’AMAP, que au vendredi le panier est fini. Depuis que je suis au régime (désormais l’univers le sait que je suis au régime, c’est que plus que j’en parle plus que je me sens engagée à le respecter pour éviter les regards du genre « la pauvre, elle n’y arrive vraiment pas »), bref depuis que j’ai changé mon alimentation d’une façon radicale, ma consommation de légumes a énormément augmenté au point que parfois je me demande : les légumes, créent-ils de la dépendance? Je dis cela parce que, comme j’ai peux être déjà eu occasion de dire ici, la betterave n’est vraiment pas mon légume…j’ai cherché de la râper, de la cuire au four, de la poêler, mais rien, il lui reste ce fond de saveur de terre sucrée que je n’arrive pas à me faire plaire…et pourtant…et pourtant ces verrines je les ai vraiment appréciés! donc, haïsseur de la pauvre betterave, avant de la laisser au premier amapien qui vous passes à côté, faites un dernier essai avec cette crème, elle est surprenante et capable de vous convertir en l’espace d’une petite cuillère dans la bouche…Quant à l’oeuil, lui, il en sera énormément avantagé, la couleur des verrines est simplement extraordinaire…je vous conseil de jouer dans la gamme des roses en rajoutant plus ou moins de ricotta pour nuancer, peut être aussi en faisant des couches de roses différents…une œuvre d’art!

Verrines de crème de betterave

Verrines de crème de betterave

Ingrédients (6 verrines)

  • 2 belles betteraves
  • 100 grammes de ricotta
  • 1 cuillères à soupe d’huile de noisettes
  • sel et poivre
  • graines de sésame
  • quelques brins de ciboulette

Faire cuire les betteraves environ une heure à la vapeur. Retirer la pellicule externe et les mixer avec le ricotta et l’huile de noisette. Régler le sel et le poivre. Déposer la crème dans les verrines. Elle doit rester assez ferme, les verrines ne sont pas à boire mais à consommer à la petite cuillère. Griller les graines de sésame, en déposer une pincée sur chaque verrine et finir avec la ciboulette ciselée.

Cet article, publié dans Apéro, Entrée, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.