Le gâteau au chocolat de la ferme de Divali : Coming Into My Own

Alors par où je commence… ça fait un moment que je n’écris pas de billets et il y a plusieurs motivations… ça ne veut pas du tout dire que je ne cuisine plus mais il y a eu, dans l’ordre : petit un, mon ancien ordinateur qui un beau jour a décidé de me quitter, sans trop de préavis et donc j’ai perdu toutes les photos de nourriture des au moins 4 billets que j’avais écrit…je suis en train de décider si je vais les mettre ou non même sans photos mais personnellement je trouve tellement nulles les recettes sans photos que je pense que je ne vais pas le faire, car même avec mes photos moins que médiocres (je me dis toujours que je ferais un stage de photo) mais au moins on a une idée du résultat final. Petit deux, je suis en train de déménager et il est vrai que parmi les centaines des choses à faire parfois le blog est moins prioritaire 🙂 même si j’adore…et après grand trois, j’ai passé un long week end extraordinaire en faisant un atelier à la ferme de Divali. L’atelier, « Coming Into  Your Own », fait parti d’un parcours vraiment super, dédié au femmes et au féminin, pour permettre de se retrouver, se ressourcer et retisser les liens et les connexions entre soi même, les autres, l’univers autour. Dit comme cela ça a, peut être, l’aire un petit peu exotérique mais en effet il s’agit d’un parcours très intense, basé essentiellement sur les théories des archétypes et des ombres de Carl Jung, avec un focus sur le féminin…bref si vous voulez en savoir plus je vous invite à regarder ce lien..et à y participer!! Et vu qu’ici on parle surtout de nourriture la vraie découverte pour moi, sur ce prisme, a été Ariane Cohen, la propriétaire du lieu où l’atelier s’est fait, qui en est aussi le chef de cuisine (et thérapeute, inspiratrice, et beaucoup d’autres choses). J’avais un petit peu touché à la cuisine ayurvedique quand, autour de la vingtaine, j’avais décidé que la consommation de viande était vraiment pas bien pour le monde et j’avais commencé un régime inspiré par l’ayurveda. Sauf que à cette age là je détestais tout ce qui était vaguement autour de la cuisine et j’appliquais les principes de nutrition d’une façon super rigide (comme seulement à vingt ans on peut le faire 🙂 ) et donc je vivais le tout avec un sens de privation plutôt que de plaisir, en rêvant au saucisson. A la ferme de Divali j’ai vraiment découvert comment la cuisine ayurvedique peut être source, outre que de bien être  de vrai plaisir pour les papilles. Dès que ma nouvelle cuisinière sera arrivée je vais sans doute expérimenter les très goûteuses recettes de « plat avec tous les six saveurs » d’Ariane (dans son livre chaque recette est un nombre qui correspond à un repas complet formé de légumes, céréales et protéines végétales) mais pour l’instant j’ai commencé, avec les rares outils de cuisine qui sont restés hors des cartons,  par refaire un gâteau au chocolat à tomber par terre qu’elle nous a servi à la ferme dans une soirée festive. Le résultat est délicieux!! Un mélange de chocolat, châtaigne, gingembre délicatement épicé et parfumé…Je l’ai servi en gâteau d’anniversaire à Matthieu qui l’a regardé avec suspecte « quoi, ce n’est pas le gâteau choc des Daum » mais qui s’est ensuite resservi abondamment :-)!

photo

Le gâteau au chocolat de la ferme de Divali

Ingrédients

  • 200 grammes de chocolat noir amère
  • 125 grammes de ghee (beurre clarifié, voir ici comment le préparer) ou de beurre : l’utilisation du ghee est un petit peu plus laborieuse mais va donner à ce gâteau une texture exceptionellement légère
  • 60 grammes de farine de châtaigne
  • 30 grammes d’amandes en poudre
  • 3 œufs
  • 125 grammes de sucre roux
  • une gousse de vanille
  • une petite cuillère d’un mélange de cardamome en poudre et cannelle
  • une petite cuillère de gingembre frais râpé

Allumer le four 150°. Faire fondre le chocolat à bain marie avec une cuillère à soupe d’eau. Ajouter le beurre fondu et bien mélanger. Ajouter les jaunes d’œufs (hors du feu) et continuer à remuer. Ajouter le sucre, la farine de châtaigne, la farine d’amande, les graines de la gousse de vanille et les épices. Battre les blancs d’œufs en neige ferme et les ajouter en remuant du bas vers le haut très délicatement. Transférer le mélange dans un moule à cake et faire cuire, 20 minutes à 150° et encore 25° à 180°. Avant de sortir du four vérifier la cuisson avec un cure-dent. Servir froid. Ariane nous l’a servi avec un coulis tout simple de kiwi : simplement parfait!!

Publicités
Cet article, publié dans Dessert, Gouter, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s