La fougasse d’Aigues Mortes…du moins quelque chose qui lui ressemble

J’étais en Italie quand, en surfant à tout hasard, j’ai trouvé un blog qui parlait d’une plage de dunes, l’Espiguette en Camargue. Dès que j’ai vu la photo de la plage (ici  tout le reportage de l’auteur du blog)  j’ai décidé que je voulais la voir au plus vite et pendant mes recherches pour organiser le voyage je suis tombé sur des photos d’Aigues Mortes et j’en suis restée enchantée…La plage a absolument maintenu ses promesses : des kilomètres de dunes avec très peu de monde, même au mois d’août…la plage est tellement grande que le monde peut s’étaler sans trop se toucher! La ville d’Aigues Mortes est très très belle et chargée d’histoire, sauf que la le monde est vraiment trop, à revisiter en saison baisse où, peut être, l’attente au resto sera moins d’une demie heure/trois quart d’heures pour avoir son entrée, souvent moyenne, même dans des soi disant « présent dans le Guide Michelin ». Par contre la vraie découverte a été cette fougasse à la fleur d’oranger que, dans mon cœur et dans ma bouche, a presque pris la place de ma fougasse préférée, celle aux pralines de la Drôme (dans sa version boulanger de Goult). J’en ai gouté deux versions, une de la boulangerie de l’avenue centrale d’Aigues Mortes, que j’ai préféré à celle de l’autre boulangerie, indiquée par beaucoup de personnes du lieux comme celle vraiment excellente mais que moi personnellement j’ai trouvée vraiment trop chargée de beurre. La version que j’ai cherché de réaliser est bien sur une copie, la vraie recette est apparemment un secret des familles productrices, mais elle ressemble pas mal à celle que j’ai aimée la plus, très légère et aérée, humide, au fort odeur et saveur de fleur d’oranger. J’en ai trouvé une version « on line » qui prévoie des œufs dedans et je pense que je vais l’expérimenter…la fougasse que j’ai préféré était plus poreuse, je suspecte fortement la présence d’œufs dedans.

La fougasse d’Aigues Mortes…du moins quelque chose qui lui ressemble

Ingrédients

  • 500 grammes de farine
  • environ 30 cl de lait
  • 60 + 100 grammes de sucre
  • 50 + 40 grammes de beurre
  • 15 grammes de levure boulangère
  • 10 grammes de sel
  • 4 + 10 cuillères à soupe d’eau de fleurs d’oranger
  • facultatif et pas présent dans la V.O. : les zestes d’une orange biologique

Diluer la levure dans environ 20 cl de lait. Ajouter les 60 grammes de sucre, les 4 cuillères à soupe eau de fleurs d’oranger et les 50 grammes de beurre mou et bien mélanger le tout. Mélanger la farine au sel et commencer à la travailler sur le plan de travail en ajoutant des petites quantités du liquide jusqu’à obtention d’une boule élastique (ajoutez aussi les zestes d’orange si vous les avez prévu). Rajouter petit à petit le lait restant s’il y en a besoin, c’est à dire si vous vous rendez compte que la pâte est sèche. La boule doit résulter assez humide, sans s’attacher au plan. Mettez la boule dans un bol, réparé de courants d’air et laissez la lever une heure/une heure trente, jusqu’à quand elle aura doublé son volume initial. Allumez le four à 180°. Reprenez la boule et travaillez la encore un petit peu, puis baissez la sur une plaque à four sur une hauteur d’environ 1,5 centimètre. Laissez-la encore lever pendant une demie heure. Avant de la mettre au four formez des petits trou sur la surface avec vos doigts et recouvrez la fougasse du beurre restant coupé en tranches fines. Mettez-la à cuire pendant une vingtaine de minutes, elle doit être dorée. Pendant qu’elle se cuise prenez le sucre restant et mélangez-le au 10 cuillères d’eau de fleurs d’oranger pour former un sirop. Quand la fougasse est sortie du four et elle est bien chaude versez généreusement le sirop de sucre et fleurs d’oranger dessus. Le sucre formera une espèce de croute en se refroidissant.

La fougasse version originale à Aigues Mortes

La fougasse version originale à Aigues Mortes

Publicités
Cet article, publié dans Petit déjeuner, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour La fougasse d’Aigues Mortes…du moins quelque chose qui lui ressemble

  1. Ping : Olive Me

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s