Sfrappole recette de Pellegrino Artusi

Voici la recette d’un des gâteaux de Carnaval italiens, une version desquelles se fait aussi en France et qui s’appellent « bugnes » : j’en ai goutées à Lyon, dans une pâtisserie exceptionnelle qui se trouve dans la vieille ville, aromatisées à la fleur d’oranger; en Bourgogne j’en ai gouté une version plus souple. En Italie chaque région utilise un différent nom pour les appeler : sfrappole, cenci, bugie, frappe, chiacchiere chaque région a sa dénomination. La recette que je vous présente est très ancienne et l’auteur en est Pellegrino Artusi, un mythe de la cuisine italienne, originaire de ma région. Son livre est peut être un des premiers best seller de la cuisine italienne et a été édité à la fin de 1800. Les sfrappole, comme beaucoup d’autres gâteaux de Carnaval, sont faites avec des ingrédients très basiques : farine, beurre, œufs, liqueur. La friture idéale serait avec le saindoux : ça leur donne un goût vraiment spécial et un parfum tout à fait unique. Je n’ai pas frit mes bugnes avec le saindoux; je les ai tout simplement frites avec de l’huile de tournesol bio, le cholestérol étant trop menaçant 🙂 ! J’ai emmenés mes bugnes à l’apéro de l’AMAP de mercredi dernier, beaucoup d’amapiens m’ont suggéré d’ajouter une goutte de fleur d’oranger à la recette…j’y ai réfléchi, vu que je vais les refaire bientôt car Charlotte en est devenue dépendante, mais je ne le ferais pas…je n’ose pas modifier une recette Artusi en fait. Mais si vous vous ne sentez pas la crainte révérencielle pour monsieur Artusi faites-le, je pense que cette variation les rendra encore meilleures!! Faites juste attention à ne pas exagérer, surtout si vous travaillez la pâte à la machine à pâte, car il faut qu’elle soit plutôt sèche pour ne pas créer des problèmes…

Sfrappole recette de Pellegrino Artusi

Ingrédients

  • 480  grammes de farine
  • 40 grammes de beurre
  • 40 grammes de sucre
  • 4 œufs
  • un petit verre de rhum
  • une pincée de sel
  • abondant huile de tournesol pour frire (j’en ai utilisé presque un litre)
  • beaucoup de sucre glace

Faire une fontaine avec la farine et mettre les œufs, le beurre fondu, le sucre et commencer à travailler la pâte. Ajouter, le sel et, petit à petit, l’alcool. Vous devez obtenir une boule pas trop humide et bien homogène. Quand la pâte est prête entourez-la de pellicule transparente et laissez-la reposer au frigo pendant une demie heure. A la fin du repos il faut travailler la pâte, à la machine ou au rouleau à pâtisserie,  pour en obtenir des feuilles très très fines. Coupez-les avec le coupe-pâte (l’outil avec une rondelle ondulée) en losange, ou carrés ou comme vous préférez. Faites bien chauffer l’huile dans la poêle et commencez à frire les sfrappole sans le faire trop dorer (moi j’en avais quelques unes qui avait pris un petit peu trop de bruni). Disposez-les sur un plat et quand vous avez fini une couche saupoudrez-les avec beaucoup de sucre glace. Servez-les froides.

Publicités
Cet article, publié dans Dessert, Italie, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Sfrappole recette de Pellegrino Artusi

  1. Ping : Le Castagnole Romagnole | Blog de cuisine de l'AMAP Belles Fontaines de la vallée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s