Cantucci di Prato

Je poste ce billet avant de repartir pour quelques jours, hélas pas de fin de semaine d’expérimentation de recettes, je travaille samedi et dimanche, dans un projet que j’aime beaucoup et qui se fait sur les collines de Rome, la ou le vin des Castelli est produit…J’imagine qu’il y en aura…et à propos de vin cette recette m’est venue à l’esprit en pensant avant tout au vin qui va avec. J’ai ramené une bouteille de muscat du bureau. Elle était là depuis décembre, date à la quelle la super blogueuse Cavoletto est venue à Paris et nous avons fait une grande « merenda » avec plein de lectrices de son blog, à mon bureau (je me rends compte en l’écrivant que plus de deux mois sont passés et nous étions d’accord de nous revoir après un mois, au secours!!). La merenda était vraiment copieuse et plein de nourriture est restée et donc doggy bag à gogo et je me suis retrouvée heureuse gagnante de cette bouteille de vin muscat, que je ne connaissais pas du tout. En regardant la couleur du vin j’ai tout de suite pensée au vin santo italien, et à un muscat de Montepulciano que j’avais bu en Toscane avec, justement, des biscuits très durs trompés dedans. Pour honorer ma bouteille je me suis dite qu’il aurait fallu des Cantucci di Prato. Je vous assure que le mariage marche aussi avec le muscat français…et question mariages italo-français je m’y connais un petit peu  🙂

Cantucci di Prato

Ingrédients (une trentaine de biscuits)

  • 500 grammes de farine
  • 250 grammes d’amandes bio avec la peau
  • 300 grammes de sucre
  • 100 grammes de beurre fondu
  • 3 œufs  (plus un pour passer les biscuits au pinceau)
  • une bonne cuillère à café de levure chimique

Allumer le four 180°. Dans un bol mélanger farine, levure et sucre. Ajouter les œufs et le beurre fondu et pétrir vite, jusqu’à quand les ingrédients sont bien intégrés (il ne faut pas trop pétrir). La pâte ne doit pas s’attacher aux doigts. Maintenant ajoutez les amandes entières, attention, c’est une opération assez difficile, les amandes résistent et ne se veulent pas trop faire intégrer au reste. Et maintenant mettez du papier sulfurisé sur la plaque à pâtisserie, faites deux « serpents » un petit peu aplatis, mettez-les bien distanciés sur la plaque, badigeonnez avec l’œuf qui reste que vous auriez battu et mettez une première fois au four pendant une vingtaine de minutes (ils doivent être bien dorés). Retirez du four, laissez tiédir (mais pas refroidir!!) et coupez-les en losanges. Cette opération est assez difficile, les deux serpents ne doivent être ni trop chaud ni trop froid pour éviter que les biscuits se brisent. Faites-le avec un couteau très coupant. Remettez les biscuits (qui seront bis-cuits !!) encore dans le four pour 5/7 minutes, pour qu’ils deviennent bien dorés partout. Laissez refroidir et conserver dans une boite métallique (ils se conservent pendant environ 7 jours). Servir avec du vin muscat, français ou italien sera également bien! même si ce n’est pas du tout élégant, faire la mouillette dans le vin avec le cantucci et les goûter avec une goutte de vin qui risque de tomber du biscuit est un profond plaisir 🙂

Publicités
Cet article, publié dans Dessert, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s