Gratin de courge patidou et ricotta

Si je pense…si je pense que l’année dernière je l’ai regardée avec suspect et, dans l’ordre, une fois laissée à l’AMAP, l’autre fois prise et oubliée dans le fond du frigo jusqu’à quand j’ai du la jeter!!! Pendant la distribution, il y a quinze jours, nous en avons eu juste quatre, parfait pour le nombre de personnes que nous étions à diner samedi soir. A court d’idées j’ai commencé à chercher des recettes avec ces jolies courges patidou et j’en ai trouvée une, en fin, sur « Légumes » de Guy Martin…mais trop de crème et, très pratiquement, dans ma poêle pour cuire à la vapeur jamais j’aurais pu faire rentrer mes quatre jolies courges patidou. J’ai donc gardée l’idée d’utiliser leurs écorces vidées comme bol pour les servir et finalement j’ai réussi à utiliser mes courges, au délicat saveur de noisette, dans une préparation assez légère, qui en exalte le goût et qui met en juste valeur leur drôle de look! Si jamais vous n’avez pas des courges patidou à la portée des mains des petits potimarrons pourront très bien faire office..PS merci aux lectrices du blog que, quand j’oublie de dire quand exactement j’ai mis les œufs dans les gâteaux (voir la tarte aux pommes), ne manquent pas de m’écrire pour me le signaler 🙂 !!

Gratin de courge patidou et ricotta

Ingrédients (4 personnes)

  • 4 courges patidou, si c’est possible toutes de la même taille (les miennes étaient environ 15 cm de diamètre)
  • 250 grammes de ricotta
  • 50 grammes de gruyère râpé
  • 50 grammes de parmesan
  • 2 œufs
  • une bonne pincée d’épices Roellinger « Poudre d’Ombre avec Maître Tseng » (ça donne un étonnant goût de thé qui exalte le goût de noisette du patidou!)
  • sel et poivre

Allumer le four 180° et quand il est chaud, faire cuire les courges entières pendant environ 30 minutes. Testez la cuisson, elles doivent être cuites mais fermes. Quand elles sortent, attendez qu’elles deviennent tièdes, coupez le chapeau et réservez-le. Enlevez la « barbe » et les graines et jetez-les, après, en faisant bien attention à ne pas endommager l’écorce, vider la poulpe avec une cuillère à café. Mettre la poulpe des quatre courges patidou dans un bol et bien l’écraser à la fourchette. Ajouter les œufs battues en omelette dans un bol à part,  le ricotta, le gruyère en continuant à mélanger, saupoudrer d’épices, régler de sel et poivre et repartir le mélange dans les quatre patidous vidées. Parsemer de parmesan, mettre sur une plaque à four et repasser au four une vingtaine de minutes. Servir bien chaud, en remettant le chapeau pour décorer. Je les ai servis en entrées accompagnés d’une salade pour en repas qui s’est poursuivi avec un risotto, c’était peut être trop, mieux vaut les considérer comme plat principal si vous désirez arriver sains et sauves au dessert!!

Publicités
Cet article, publié dans Courge, Entrée, Epices, Plat principal, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Gratin de courge patidou et ricotta

  1. ERIC13 dit :

    miam !

    J'aime

  2. Guadalupe dit :

    Bonjour!! J’ai une petite question a propos de la cuisson au four. Nous devons les mettre sur un plaque simplement? Nous ne rajouttons rien (beurre, huile)? Merci. Ça l’air delicieux!

    J'aime

    • silviagollini dit :

      non pas de matière graisse, tout simplement une feuille de papier cuisson sur la plaque pour éviter de la salir. Je vous l’assure c’est vraiment délicieux, tenez moi au courant si vous décidez de le faire!

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.