Cuisine des restes : Quiche forestière

Voilà ce qui se passe avec notre volaille (souvent poulet) mensuelle de l’AMAP : Matthieu s’en occupe en la faisant rôtie avec plein d’herbes, des carottes, oignons, pommes de terre et beaucoup d’ail. Je ne sais pourquoi son poulet est très bon et quand le poulet passe dans mes mains…je doit avouer qu’il n’est pas si bon que celui de Matthieu.  Mais mises à parts les compétitions familiales le poulet se repartit de la façon suivante : Charlotte a une cuisse, Matthieu et moi on se dispute l’autre cuisse, en alternative moi je me prends les ailes ou Matthieu une part du blanc et Gaby picore ici et la…bref normalement le jour après nous nous retrouvons avec des restes et personne n’en veut parce que chacun a déjà eu son morceau préféré…surtout le blanc n’est pas trop à la mode ici. Souvent il y a un « happy end » boulettes pour le blanc qui nous regarde triste du frigo…cette fois le recyclage s’est passé différemment grâce à un article qui m’a beaucoup plu, encore sur « Saveurs » de ce mois, dédié aux tourtes. En réalité l’inspiration fini ici, parce que si au début j’avais l’intention de faire une tourte, le long de la route LA tourte est devenue DEUX quiches (pourquoi manger deux fois de pâte brisé après tout ce qu’on a mangé pendant les fêtes? 🙂 ). Les champignons malheureusement ne sont pas de la foret de Fontainebleau mais de Picard. Même si à vraie dire avant Noël, je me promenais en foret et avec effroi j’ai découvert qu’il y avait la même quantité de champignons que en septembre…est-il normal? Dans la recette de Saveurs la pâte brisé était industriel, moi, grâce à la revenue du robot, j’ai essayé une énième pâte Christophe Felder, avec grande satisfaction!

Quiche forestière

Ingrédients (2 quiches)

Pour la pâte brisée au robot de Christophe Felder (diviser par deux si vous voulez les doses pour une seule base de tarte, conservez la recette elle est sublime!!)

  • 440 grammes de farine type 45
  • 200 grammes de beurre
  • 2 bonnes pincées de sel fin
  • 1 cuillère à café de levure chimique
  • 50 grammes d’eau (quantité variable, comme le maître dit, selon la qualité de la farine, température ambiante etc. Mettez-en plus plutôt que moins si non la pâte brise et devienne impossible à tirer)

Pour la farce (attention, encore pour deux quiches!)

  • restes de poulet rôti (plus ou moins une moitié d’un d’environ 1,5 kilos)
  • un paquet de 400 grammes de cèpes surgelés
  • un paquet de 400 grammes de girolles surgelées
  • huile d’olive
  • 8 œufs
  • 500 grammes de ricotta
  • sel et poivre
  • une botte de persil
  • une gousse d’ail

Allumez le four à 180° pour le chauffer. Faites d’abord la farce car la pâte au robot de Felder n’a pas besoin de repos. Faites cuir les champignons une 15 de minutes sur un fond d’huile d’olive avec une gousse d’ail écrasé. Quand ils sont cuits parsemez de persil haché, laisser un petit peu refroidir; prendre le ricotta et avec une spatule la mélanger bien aux champignons hors feu. Pendant que les champignons cuisent décarcasser le poulet, en faisant bien attention à enlever toute la viande (sans peau) et à la couper en petits morceaux. Prendre toute la viande et la mélanger aux champignons et ricotta dans la poêle. A part battre les œufs à la fourchette, saler, poivrier, mettre l’omelette dans l’autre mélange champignons, ricotta, poulet en faisant bien attention que le tout soit bien homogène. Si le résultat est un petit peu « sec » (ça dépend, par exemple, de combien de graisse il y a dans le poulet, ou combien le ricotta est frais etc…) ajouter un petit peu de lait. Réserver. Maintenant faire la pâte au robot (ou à la main si vous préférez, ça marche quand même, ça fait deux ans que je l’ai fait tout les temps à la main 🙂 ). Mettre tous les ingrédients sauf l’eau au robot, faites tourner, ajouter l’eau petit à petit jusqu’à quand la pâte se détache des murs du robot. Baisser la pâte avec le rouleau à pâtisserie à 3mm et la mettre dans deux plats à tarte de 26 centimètres bien beurrés ou sur du papier sulfurisé. Remplir les deux pâtes avec la farce et mettre à cuir pendant 40 minutes. Servir tiède ou froide.

Publicités
Cet article, publié dans Automne, Cuisine des restes, Plat principal, Poulet, Quiche, rôti, Recette base, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s