Crostata aux fraises et ricotta

Après beaucoup de tentatives j’ai en fin trouvée LA PÂTE à tarte…celle que j’ai utilisée déjà au moins quatre fois en quinze jours pour faire des tartes à emmener à des copains (pas toujours les mêmes 🙂 ) et qui a eu, à chaque fois, plein de commentaires positifs…et bien mérités, car cette pâte à tarte est absolument divine. La recette base vient de « Comme au resto » de Trish Deseine, mais les variations ont été étudiées à chaque fois que je l’ai faite. Par exemple comme j’ai utilisés les œuf bio toutes nouvelles de l’AMAP à la place de deux jaunes j’ai mis un œuf entier, comme ça je n’ai pas du faire des meringues à coté 🙂 …Je m’excuse pour la photo où la tarte semble brûlée…il ne s’agit pas de ça mais de confiture de myrtilles mise au pinceau qui n’a pas été bien filtrée, faut de confiture de fraises qui aurait été mieux pour faire le sirop de finalisation de la tarte. La farce peut aussi être faite avec de la crème pâtissière ou de la compote…j’ai une super version de compote de fraises et rhubarbe que je vais vous présenter dans un des prochains billets et qui pourrait très bien servir de base.

Crostata aux fraises et ricotta

Ingrédients

Pour la pâte à tarte (à retenir!!!!)

  • 250 grammes de farine
  • 175 grammes de beurre (eh oui, pas du tout régime…)
  • 2 bonnes cuillères à soupe de sucre
  • 1 gousse de vanille
  • les zestes d’un citron bio râpé
  • 1 œuf Bio  (sur le livre l’auteur met deux jaunes d’œuf)

Pour la farce à la ricotta

  • 300 grammes de ricotta
  • 75 grammes de sucre glace (100 grammes si les fraises ne sont pas sucrés)
  • les zestes et le jus d’un citron bio
  • une gousse de vanille
  • une bonne cuillère de crème fraîche épaisse (ou de mascarpone)

Pour le décor

  • une vingtaine de fraises (le plus que possible de la même taille)
  • deux cuillères de confiture
  • 2 cuillères d’eau
  • quelques feuilles de menthe

Faire la pâte à tarte. Travailler vite avec les pointes des doigts, dans un bol, la farine et le beurre bien froid, jusqu’à quand les deux deviennent des miettes. Ajouter les autres ingrédients, (en ouvrant la gousse de vanille et en grattant avec le couteau pour en extraire les graines) continuer à travailler avec les pointes des doigts très vite jusqu’à obtention d’une boule. Envelopper la boule avec de la pellicule en plastique et la laisser reposer au frigo pendant une heure.

Pendant le repos travailler le ricotta à la cuillère en y ajoutant les graines de vanille, le sucre, les zestes et le jus de citron et le sucre glace. Remettre au frigo se reposer.

Allumer le four température 180°. Reprendre la boule du frigo, la baisser avec le rouleau à pâtisserie à 2/3 millimètre de haut la poser dans un plat à tarte (le mien était de 26 centimètres de large) et la cuire avec un poids (des haricots par exemple ou les petites boules en céramique qui sont faites express) pendant 10 minutes, après enlever le poids et cuire encore une dizaine de minutes.


Attendre que la base refroidisse et monter la crostata. Prendre la farce au ricotta et l’étaler avec une spatule. Couper les fraises en deux et les poser sur la farce. Mettre la confiture avec l’eau sur le feu avec l’eau et cuire jusqu’à quand la consistance ne devienne comme un sirop. Au pinceau « peindre » la surface de la crostata (très difficile, il faut plutôt faire couler le sirop pour éviter de peindre les fraises avec le ricotta). Décorer avec les feuilles de menthe coupées aux ciseaux. Avant de consommer réserver au frigo pour qu’elle soit bien froide.

Publicités
Cet article, publié dans Dessert, Recettes base, Tarte, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Crostata aux fraises et ricotta

  1. Domi dit :

    ouh la la Silvia! ça va être dur de résister à cette superbement appétissante tarte!
    J’ai envie d’en faire une ce we -> reste à trouver les fraises! (qui ont du goût …)
    Bonne idée les oeufs de l’AMAP -> on va pouvoir créer d’autres recettes sur le blog -> alors: envoyez vos recettes!
    Gros bisous

    J'aime

    • silviagollini dit :

      coucou Dominique! les deux maraicher du marché ont de fraises pas du tout mal (10 kilomètres d’ici pour un des deux) j’ai utilisé en alternance les deux. Par contre une fois j’ai utilisés les fraises dites françaises de Rangis, un horreur, j’ai du mettre plein de sucre même dans le sirop pour relever le gout…à demain, si j’ai le temps j’en emmènerai une pour le café ça va dépendre de l’heure à la quelle Charli ira à la piscine…bisous

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s