Gnocchi aux orties, sauce aux poireaux et asperges

Aujourd’hui nous avons décidé de ne pas partir en vacances :-(…et pour fêter dignement cette décision due à la montagne de travail qui nous attend nous avons décidé de pique niquer au parc du château…ça aurait du être en foret mais bien sur la voiture nous a planté elle aussi, chose qui nous a fait dire « de toute façon c’est le destin de ne pas pouvoir partir pour les vacances donc il faut s’y faire » :-)…Après le déjeuner j’ai remarqué que nous étions entourés de très belles orties et j’ai eu l’illumination par rapport au dîner, en me souvenant que ça faisait au moins un bon mois que je voulais faire des gnocchis aux orties. Sans gant ni rien mais armée de grand courage je suis partie en cueillette, en revenant avec un grand sachet d’orties et les mains toutes rouges (apparemment ça fait très bien, même si sur le moment on n’apprécie pas trop). J’ai recueillies seulement les pointes, qui sont plus tendre et savoureuses du reste de la plante. Avant l’utilisation alimentaire il faut très très bien les rincer…celles du parc devraient être assez propres, mais les petits poils des feuilles ont tendance à beaucoup retenir la poussière et les insectes. J’avais lu qu’après cueillies les orties ne piquent plus…ne fait pas confiance à qui vous dit ça!!! elles piquent jusqu’à quand elles sont bien cuites:-) (et moi j’en ai eu les mains rouges une énième fois, mais j’ai continué à me dire combien ça fait du bien)

Gnocchi aux orties, sauce aux poireaux et aspèrges

Ingrédients (deux personnes)

Pour les gnocchi

  • 150 grammes d’orties fraîches
  • 100 grammes de farine
  • une grosse pomme de terre à chaire bien ferme (celle du panier devait être environ 200 grammes)
  • un œuf moyen bio
  • une bonne pincée de sel

Pour la sauce

  • une dizaine d’asperges
  • deux poireaux (ces du panier)
  • une goutte de lait ou un petit peu de crème fraîche
  • un œuf bio et très frais
  • 50 grammes de parmesan
  • sel et poivre

Préparer les gnocchi. Cuire la pomme de terre à la vapeur (une trentaine de minutes) et la peler, l’écraser bien avec la fourchette; l’idéal c’est de le faire avec un presse-patates. Cuire les orties, encore à la vapeur pendant environ 3/4 minutes. Bien les essorer et les hacher finement. Sur une planche mettre la farine, faire une fontaine, mettre dans la fontaine l’œuf, la pomme de terre, les orties, le sel et bien travailler la boule pour la rendre homogène. Éventuellement, si c’est trop mouillé, ajouter un petit peu de farine jusqu’à quand la boule s’attachera plus aux doigts. Laisser reposer. Cependant bien nettoyer les poireaux et les asperges et les faire cuire à la vapeur, les poireaux coupés en petits morceaux et pendant une quinzaine des minutes et les asperges pendant sept minutes. Couper la queue des asperges en gardant les têtes séparées et mettre au mixer toutes les queues avec les poireaux cuits. Mixer bien, en ajoutant une goutte de lait ou de crème fraîche selon préférences. Mettre les pointes des asperges une minute à la poêle avec un petit peu d’huile à revenir.

Mettre une grande casserole pleine d’eau sur le feu pour la faire bouillir. Quand elle arrive à ébullition la saler. Ça va être la dedans que les gnocchi seront cuits. Maintenant reprendre la boule avec les orties et commencer à la travailler, en faisant des petits cylindres que vous couperez en morceaux d’environ 1,5 centimètres chacun, en pressant, après, une fourchette pour les rayer (voir figures).

Cylindres des gnocchi

Faits bien attention parce que ils risquent de s’attacher les uns aux autres. Il ne faut donc pas les empiler et, éventuellement, parsemer de farine. Quand tous les gnocchi sont prêts commencer à les plonger, en petites quantités, dans l’eau bouillante de la casserole. Cependant travailler l’œuf à la fourchette en ajoutant le parmesan petit à petit, pour former une crème. Mettre la crème d’asperges et poireaux dans la poêle dans laquelle vous avez fait revenir les pointes d’asperges, remettre la poêle sur le feu et au fur et à mesure que le gnocchi sont cuits les transférer dans la poêle en remuant (faites attention aux pointes d’asperges, les miens se sont défaits malheureusement…). Quand tous les gnocchi sont cuit et passés à la poêle les transférer dans le plat qu’ira à table, en faisant couler, tout en remuant, la crème d’œuf et parmesan. Servir immédiatement.

Publicités
Cet article, publié dans Gnocchi, Italie, Orties, Parmesan, Plat principal, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Gnocchi aux orties, sauce aux poireaux et asperges

  1. Matthieu dit :

    C’était très bon, je confirme!!!

    J'aime

  2. Dominique dit :

    Mais Silvia, quelle bonne idée!
    Où trouve tu le temps de faire des recettes si savoureuses et avec une pointe de préparation tout de même?!
    C’est la pleine saison des orties bourrées de vitamines, alors allez y: faites des gnocchis!!
    Je m’y mets dès demain; merci Silvia pour toute ta créativité et ta réactivité saisonnière => nos AMAPiens ont de la chance d’avoir ton blog.
    Grosses bises,
    Domi

    J'aime

    • silviagollini dit :

      Dominique merci tu me fais rougir :-)!! je pensais juste à toi en faisant la cueillette des orties en me disant que si ça se trouve je suis passée à coté de plein d’herbes transformable en plats sans le connaitre…et que donc j’aimerais organiser l’atelier cueillette d’herbes mère/fille au plus tôt…je t’embrasse et je te souhaite une très bonne Paques!!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s