Risotto poivrons et saucisse au paprika de Gordon Ramsey

Encore une fois je vous laisse une recette en courant, en ce début d’automne qui devait être presque une prolongation des vacances pour moi mais qui est devenu très serré par rapport au travail (je me plaigne mais je préfère comme ça en fait :-) ). Si on rajout à cela la rentrée, les queues phénoménales pour inscrire moi même et les enfants aux activités, à la fin desquelles on se rend compte qu’on aurait du être dans l’autre queue, celle qui nous ne plaisait pas, et que notre "sixième sens de la queue" nous a encore une fois trahi, et que donc peut être finalement on n’en a pas du tout, et la grève d’Air France (mais en Italie des trains) qui fait que à chaque fois encore on se fie au "sixième sens des moyens de transport" pour le choix sur le thème comment aller de A a B le plus vite possible, pour se rentre compte, à posteriori, que même ce sens la c’est fini, bref en ce moment mon envie de cuisiner reste souvent insatisfaite. Je continue à tomber sur des choses que je veux faire tout de suite et à me dire que non, ce n’est pas le bon moment. Mais ce risotto, entrevu sur la page d’une revue qu’une femme lisait devant moi sur le train, et reconstruit après à l’aide du Net, il a trouvé sa place sur l’agenda…de tout en plus que, en rallongeant mes yeux pour bien en capter les ingrédients sur le journal, je me suis rendue compte que, miracle, j’avais tout. La cuisine du placard, quoi.

Risotto peperoni1

Lire la suite

Publié dans Plat principal | Tagué , , , , , | Poster un commentaire

Poivrons farcis aux olives et câpres

J’ai entrevu la recette sur le site italien de D Donna, l’hebdomadaire du quotidien ‘La Repubblica" mais je n’avais pas envie de mettre ni des graines de fenouil ni du pain dans la garniture. J’avais, par contre, une boîte de fêta qui était destiné, à l’origine, à des aubergines…mais les poivrons l’ont attirée à eux et, encore, plein de thym qui pousse dans le jardin. Comme la fille dans le post de la recette le disait, c’est les derniers poivrons d’été et, en ces journées qui sont un vrai cadeau, il faut bien en profiter…

Poivrons farcis VF

Lire la suite

Publié dans Plat principal | Tagué , , , , , | 2 Commentaires

Gâteau de riz à la pistache

Une innovation, celle de mettre la pistache,  dans un gâteau traditionnel de ma région, qui lui donne une jolie couleur verte…un des gâteau les plus régressifs qu’on puisse imaginer, aux parfums et consistance d’enfance. Sa préparation remplisse la maison de parfums oublié, de lait chaud, de citron, de vanille, de riz cuit…Je l’adore, surtout en cette saison, pris dans les après midi qui se raccourcissent et qui, malgré le soleil, contiennent déjà un petit peu d’automne. Je l’accompagne à une tasse de té, à côté de la fenêtre, en regardant le jardin qui jaunisse…ou si non je l’envoie à l’apéro de l’AMAP :-) !

Gâteau au riz et à la pistache 3

Lire la suite

Publié dans Dessert, Gouter | Tagué , , , , , , , , | 2 Commentaires

Crinkles au chocolat : les biscuits de la toile

Les biscuits de la toile parce que on le voit partout partout partout, sur les blogs, sur les groupes de cuisine facebook, sur twitter, ça fait depuis au moins un an et demi, peut être plus, que ces biscuits me poursuivent, avec leur allure d’amaretti et leurs belles couleurs. Et donc aujourd’hui, rentrée du groupe scout de ma petite grande Charlotte je les ai fait pour le goûter…et la il y aurait une digression à faire sur ma lecture superficielle des e mail ;-(…non les parents n’étaient pas attendus pour le goûter, sauf pour libérer les guides scouts des petits louveteaux, mais ils auraient du être la pour le café et pour partager la première partie de l’après midi, exactement la partie dans laquelle j’ai fini mon roman policier et j’ai en fin su qui avait tué le gardien des rennes (pour le fan d’Olivier Truc, oui il s’appelle comme ça, je ne ferais pas des spoilers). Donc pour en revenir aux crinkles je les ai faits. Les petits scouts, louveteaux, farfadets, etc. ont super aimé. En famille tout le monde a aimé. Moi, peut être parce que j’en avais entendus des louanges extrêmes, peut être parce que je suis au régime et je me sentais coupable de la transgression, peut être parce que je n’aime pas manger ce que tout le monde mange, pour bien garder mon illusion d’être originale et créative,  j’ai dit "bof bof" entre moi même et moi même…oui les biscuits de thejoyofbaking sont agréables, ils font une bouché à la saveur entre gâteau au chocolat et brownie, mais pas trop ma tasse de té, si je peux le dire pour de biscuits qui normalement sont destinés à l’accompagner…Ce que je n’ai pas trouvé c’est, par exemple, une saveur de chocolat poussé, extrême et pure comme dans un autre paradis du chocolat USA, les cookies de Martha Stewart (recette par ici si vous êtes des fan) mais j’ai plutôt eu un rappelle fort de brownies, chose de la quelle je ne suis pas grande amateur. Bref, pourquoi refaire ces gâteaux, alors, et pourquoi vous le (re)proposer? Parce que ils sont simplissime à faire, ils sont une valeur sure pour les fêtes d’anniversaire, pour les fêtes de l’école et, bien sur, pour les rentrées des petits scouts et parce que, comme toutes choses populaires, ils donneront cette impression rassurante de déjà vu qui fera qu’ils auront plein succès. Moi la prochaine fois que je les ferais, parce que oui, il y en aura sans doute une à la demande de mes filles, je vais, à la place de la dose de farine, mettre une moitié de poudre d’amande, juste pour voir ce qui se passe et je vous en donnerais des nouvelles si ça marche:-). Important : il faut faire reposer la pâte à crinkles pendant une nuit au réfrigérateur, donc il ne faut pas s’y mette à la dernière minute…la toile est pleine aussi de crinkles tristounet qui ont été cuits trop tôt et qui se sont irrémédiablement écroulés…

Crinkles cuits

Lire la suite

Publié dans Gouter | Tagué , , , , , | 2 Commentaires

Salade de chou rave, pommes et noix au miel et à la cannelle

De chou de chou rave du chicoré sauvage…est-ce que c’est bien ça les mots de la chanson? Quand je chantais les comptines à mes filles et elles étaient toutes petites, ça marchait même si je me trompais de mot (et en sachant que…hum…chanter n’est pas mon fort)…mais maintenant elles me corrigent "Mais maman c’est ridicule, ce n’est pas cela!!!!" et donc sur le mot "chicoré" j’ai quelques doutes…Je vous chante la comptine parce que je l’ai chanté pendant toute la préparation de cette salade…eh oui il faut être bien bête pour faire cela, mais c’est ce qui se passe pour moi depuis huit ans, donc depuis que j’écoute, à tous moments de la journée, des disques de comptines (je vous rappelle qu’ici pas de tél) et c’est inévitable que, en préparant la salade avec mon beau chou-rave violet, j’ai poussé grave la chansonnette, comme dirait Charlotte avec son langage de presque pre-ado, suspendue entre vernis à ongle et, justement, disques de comptines ! Sur le chou rave j’avoue que c’était un de ces légumes qui, quand je le retrouvais dans le panier, me faisait lever les yeux au ciel. Cette salade m’a complètement réconcilie avec lui, de tout en plus que, pour la santé, toutes crucifères sont apparemment très très bonnes, pour leurs propriétés anti-cancer et leur contenu en oligo-éléments et vitamine C.

Chou rave2

Lire la suite

Publié dans Accompagnement | Tagué , , , , , , , , | 1 commentaire

Cuisses de poulet au thym, figues et miel de Doriana

J’ai eu un coup de foudre immédiat pour ce poulet, trouvé dans un blog que j’aime beaucoup qui s’appelle "Nero di Seppia". Ce n’est pas la première fois que je pique une recette chez Doriana, la fille qui écrit ce blog, par exemple l’année passé j’avais fait cette entrée à base de courgettes que j’ai refaite maintes fois. Donc, j’ai vu les cuisses et leur belle couleur et, temps trois jours, elles étaient refaites…mais…mais donc, comme on dirait en Italie, entre le dire et le faire il y a la mer (oups on ne fait surtout pas la traduction des expressions idiomatiques!) c’est pour dire que, comme il se passe souvent, quand je me mets à réaliser une recette et en particulier quand je passe la semaine en attendant le week end pour pouvoir la faire, souvent j’oublie des détails et la théorie et la pratique ont tendance à diverger. Mais on sait que le diable, justement est dans les détails et donc mon poulet, qui devait en principe être à la cocotte Le Creuset, est devenu un poulet au four. Ma cocotte était absolument trop petite pour ces espèces de monstres que le boucher m’a donné et donc j’ai du apporter quelques variations à la recette, en cours de route. Le résultat a été, de toute façon, bien bon…en ce début d’automne et saison de figues, quoi de mieux pour aller avec le poulet, que cette sauce délicieuse, sucrée et parfumée…

Cuisses de poulet miel et figues6  Lire la suite

Publié dans Plat principal | Tagué , , , , | Poster un commentaire

Tarte aux légumes et crème d’aubergine sur pâte brisée à l’huile et farine de petit épeautre

Où comment prendre tout ce qu’il y a dans le panier, ajouter quelques petits compléments du marché et le transformer en une tarte colorée et estivale, même si l’automne arrive à grand vitesse. La pâte à l’huile est une variation veggie de la pâte au beurre, géniale comme base pour les tartes salées. Elle ne se repose pas au frigo, avant d’être travaillée car l’huile, à différence du beurre, n’a pas besoin de se re-solidifier. Le goût final est bien sur très différent mais moi je trouve que pour ce genre de préparation, rustiques et simples, elle fait tout à fait affaire. Ici je l’ai faite presque complètement avec de la farine de petit épeautre, produite par nos maraîchers en AMAP qui donne un super résultat : une pâte au parfum de noisette, qui tient très bien la cuisson et qui ne se brise pas à la coupe, donc très bien adapté pour faire la base d’une tarte comme cella.

Tarte aux légumes base à l'huile farine petit épeautre

Lire la suite

Publié dans Apéro, Entrée | Tagué , , , , , , , , , | 2 Commentaires